Comment créer une comptine en 10 minutes

Vous ne le savez peut-être pas, mais, vous voulez créer une comptine.

La comptine est un outil très puissant pour que votre enfant vous “obéisse“. Créer une comptine peut vous sauver la journée!

En effet, si j’écris cet article, c’est pour un double résultat:

  1. développer votre créativité
  2. que votre journée devienne plus facile à vivre pour vous ET votre enfant.

Accroître sa créativité nous permet de nous relaxer, de nous sentir mieux avec nous mêmes. Ainsi que d’utiliser plus des zones de notre cerveau, en contribuant au cultive de notre intelligence.

Une comptine de tous les jours…

Parfois vous en avez marre. Tout simplement.

Tous les matins vous luttez pour que votre petit s’habille, tous les jours vous l’appelez quatorze mil fois par jour pour qu’il vienne. Vous lui rappelez les règles trente six mil fois, et il ne comprends toujours pas, ou pire, il continue à faire ce qui est interdit.

Il est sourd quand il s’agit de vous écouter, mais il entend très bien vos gros mots, ou les possibles critiques que vous puissiez faire au voisin par inadvertance. Et il vous le fait savoir quand vous croisez cette personne en question: “maman, c’est lui le gros porc qui t’a regardé les fesses?” 😨 “oui, fiston, c’est lui. Il vaudrait mieux qu’il ne recommence pas, d’ailleurs.” 😁

Ceci est un sujet assez récurrent. (Pas le gros porc qui vous regarde les fesses mais la non obéissance de votre enfant.)

On a beau essayer les méthodes de la vieille école de la parentalité autoritaire, ou être un bon élève de Filliozat et sa parentalité positive, il y a des fois que rien ne marche. Car il y a un détail qu’on oublie souvent: vous n’avez plus envie de lutter. Vous en avez plus que “assez”.

Vous êtes fatigué, les nuits sont courtes, les journées longues. Alors vous ne demandez qu’une seule chose à votre enfant, c’est de se déshabiller pour aller prendre le bain, de venir manger quand c’est prêt alors qu’il n’a pas arrêté de vous dire qu’il a faim pendant que vous cuisiniez, etc, etc, etc.

C’est l’heure d’un break musical:

Se libérer à travers le chant d’une comptine

Non, je ne vous proposerai pas la libération à travers Jésus, Bouddha Che Guevara ou de Dieu. D’autres personnes sont plus qualifiés que moi pour effectuer ce métier.

Aujourd’hui nous allons creuser un peu plus sur l’option du chant

Car cet instrument n’est pas seulement un excellent outil d’expression, mais aussi un moyen fantastique pour véhiculer ses idées, qu’elles soient entendues, et surtout acceptés, car exprimés en musique. Tout deviens moins dramatique en musique.

Pour vous aider à comprendre mieux ce que je dis, imaginez n’importe quel lundi de votre vie. Je sais, vous n’en avez pas envie, mais efforcez vous. Cela ne vous plaît pas tellement n’est-ce pas? Retour à la routine, courir d’un endroit à l’autre. Respecter les horaires. Planifier. 

Maintenant, imaginez qu’à votre réveil, pour vous motiver, votre conjoint vous met cette musique:

Tout de suite vous avez plus envie de vous levez, préparer le petit déjeuner et tout ce qui suit. 

Ou alors, quand vous avez une descente d’énergie, que tout d’un coup on vous chante cette chanson:

Ne pensez vous pas que votre enfant ce sentirait pareil que vous si vous lui chantez les chansons qu’il préfère pour le motiver?

Réadapter une comptine

Car les chansons existantes n’ont pas forcément des paroles qui aient à avoir avec les actions que l’enfant doit faire. “Promenons nous dans le bois” est parfaite pour s’habiller, mais pour se déshabiller on fait quoi?

“Allons nous laver au bain, pendant que le requin n’est pas là, si le requin y était, il nous mangerai, mais comme il n’y est pas, il nous mangera pas. Requin où est tu? J’enlève mon t-shirt!”

Vous l’avez compris! Il suffit de prendre une mélodie de comptine qui plaise à votre enfant, et changer les paroles. En plus, vous n’avez pas forcément à vous tracasser la tête en cherchant des rimes, sinon, écoutez la chanson de Frère Jacques

Il vous faut être juste un peu créatif avec les paroles, qu’elles soient en accord avec la chanson, ou alors qu’elles soient rigolotes!

Créer une comptine

Vous pouvez également vous aventurer dans le fantastique monde de la composition. Pour cela vous devrez faire face à vos peurs, les mettre de côté, et vous lancer

Souvenez-vous, les comptines ne sont pas longues, et vont droit au but. Vous devez passer votre message très vite, très clairement, mais avec comme sujet: un animal, ou un personnage avec lequel ils se sentent identifiés.

Si vous voulez qu’il accélère le tempo, vous devez utiliser la lièvre, ou Superman, c’est vous qui connaissez le mieux votre enfant.

Une fois le personnage et la situation déterminé, à ce moment là oui il vous faudra trouver quelques rimes. En général elles sont plus simples à chanter, et plus facile à mémoriser.

Vous écrivez juste une strophe de 4 vers. Au moins que vous soyez vraiment inspirés. Ensuite,  vous trouverez une mélodie en la chantant en impro. Vous changerez quelques notes par ci ou éclaircirez des notes par là. Le tour est joué. Vous avez une comptine personnalisé. A vous d’utiliser toujours la même pour effectuer l’action souhaité. Quelques jours plus tard, votre enfant la chantera avec vous, en plus de savoir ce qu’on attend de lui.

Vous pouvez vous aider d’un clavier ou xylophone pour composer la mélodie. Cela pourrais même devenir une création collective avec vos enfants. Assurez-vous juste de jouer des notes qui se suivent ou qui sautent très peu d’intervalles, pour que ce soit chantable. On cherche à composer une comptine, pas à être le compositeur officiel de Maria Carey…

Pour écouter des exemples à moi, vous pouvez cliquer ici!

Partagez vos créations!

Si vous osez, je vous lance le défi de m’envoyer vos œuvres! Vous pouvez les partager dans le groupe Facebook, et comme ça tout le monde aurait un énorme répertoire des comptines pour la vie quotidienne. 

Par contre, si vous êtes plus timide, n’hésitez pas à me l’envoyer par mail.

En attendant vos chansons, je vous souhaite du bonheur, de la sagesse, et des rythmes swings.

 

 

[/thrive_lead_lock]

Pas de temps pour suivre le tempo

Vous n’avez pas le temps.

Pas une minute pour vous arrêter dans la rue pour parler à un passant, pas le loisir de boire un café avec Untel, pas la possibilité de faire de la musique avec les enfants.

Mais de quoi avez vous le temps ?

Et 1, et 2, et 1,2,3,4

Voici ce qui occupe votre journée :

  • L’opportunité de vous prendre la tête avec le voisin car il fait trop de bruit le soir et il ne vous laisse pas écouter votre émission préféré. D’ailleurs vous avez aussi un moment de regarder votre émission préféré à la télé.
  • S’arrêter devant cette jupe génial que vous avez vu en vitrine, ce n’est juste pas possible de ne pas l’acheter !
  • La possibilité de vous plaindre du temps, de l’essence qui monte de prix, du trafic, du patron, des employés, de la poste, des taxes et du gouvernement. Vous avez le temps ET l’énergie de le faire d’ailleurs.
  • Un répit pour fumer une clope (si vous fumez bien sûr, si ça se trouve vous ne fumez pas, c’est aussi mon cas, mais vous mangez du chocolat, buvez du café, etc…)
  • Consulter votre compte Facebook ou autre réseau social, voir les notifications, vous prendre la tête avec un post politique d’un de vos amis virtuels, ou de regarder un des ces vidéos tout mignons de chats qui tournent de temps à autre.

Et vous voudriez avoir le temps de…

 

Passer plus de temps avec votre famille, vous voudriez avoir le loisir de prendre un bon bain chaud, vous voudriez avoir le temps de vous reposer, lire un bouquin. Vous voudriez sincèrement passer plus de temps avec vos enfants, jouer avec eux, les câliner.

Mais vous ne pouvez suivre leur tempo.

La cadence est bien trop élevé pour l’énergie que vous avez. Vous l’avez trop dépensé.

Et maintenant, que vous arrivez à la maison, il ne vous reste pas grand chose.

A peine pour servir à manger, manger, et dodo.

Dommage.

Ils vous ont attendu toute la journée.

Vous n’avez vraiment pas quelques minutes ?

 

La durée moyenne de n’importe quelle chanson est de 3 minutes.

Une comptine dure beaucoup moins longtemps, allez, 1 minute.

Essayez juste de chanter 3 comptines ou 1 chanson avec vos enfants. Ou encore mieux, apprendre une nouvelle ! Cela vous prendra un peu plus de temps, allez, 10 minutes.

10 minutes.

Et vous aurez passer du temps avec vos enfants, vous aurez connecté avec eux, et en plus, appris une nouvelle chanson.

En bonus de cette promotion : vous aurez oublié pendant l’espace de 10 minutes vos voisins, le patron, les employés, la poste, le gouvernement. Vous aurez passe un temps de détente. Et vos enfants vous offriront un sourire, voir, des rires !

Alors, vous êtes prenant ?

 

Voici deux chansons que vous pourriez apprendre avec les petits, et que vous ne connaissez peut être pas, mais vous allez adorer :

Papillon viens dans ma maison d’Alain Schneider

Tortue, dors tu ? De Jac Livenais

Vous pouvez les trouver sur Spotify.

Si vous avez de problèmes avec le chant je vous invite à lire ceci

Prêts ?

Commentez vos expériences !!

Et partagez à tous ceux qui n’ont même pas une seconde pour lire cet article !