Ecoute à travers les instruments

Vous voulez travailler l’écoute de vos enfants? Qu’ils apprennent à entendre ce qu’ils font et à mettre des mots dessus?

Voici deux choses essentielles à travailler avec eux:

La reconnaissance des timbres

Et l’écoute des hauteurs de notes, et découvrir les différentes tessitures des instruments:

N’hésitez pas à faire des jeux, qui utilisent l’imaginaire, avec les sons que vous entendez. Cela aidera à mieux faire comprendre aux enfants les différents concepts.

Quels exercices connaissez vous pour reconnaître les timbres? Quelles approches utilisez vous pour enseigner les différentes hauteurs des notes et les tessitures? Dites-le moi en commentaires!

Pour découvrir plus en profondeur les instruments des différentes familles, vous pouvez lire les articles suivants: instruments à percussion, instruments à vent, instruments à corde.

D’ailleurs, je suis en train de finaliser une formation en ligne pour savoir comment créer des ateliers musicaux. Si vous êtes intéressé, faites-moi signe pour que vous soyez des premiers à être mis au courant!

A très bientôt, du bonheur, de la sagesse et des rythmes caribéens.

Comment choisir les instruments?

Vous voulez mettre en place des ateliers musicaux, mais vous ne savez pas quels instruments choisir pour les enfants?

Cette question est un sujet qui peut être angoissant au début de la mise en place des activités musicales.

Si les instruments de musique ne sont pas indispensables pour jouer de la musique, il est intéressant de faire découvrir à l’enfant les instruments.

Le plus des instruments l’enfant à accès et peut toucher, le mieux il pourra choisir plus tard.

Instruments de musique

Il y a différents instruments de musique, que l’on classe par familles.

J’ai écris précédemment des articles la dessus: 

Donc, je m’y attarderais pas la dessus. 

Ensuite, nous avons des instruments, qui selon sa construction, sont de plus ou moins bonne qualité.

Car même si on se dirige aux enfants, et qu’ils ne font pas toujours très attention à prendre soin des objets, il est important qu’il ait accès à des “vrais” instruments

Ce n’est pas la même chose une texture en bois, ou des tambourins avec des vraies peaux, que du plastique. En plus que le plastique n’est pas terrible pour la planète…

Comment choisir les instruments

Voici une petite vidéo qui résume comment je fais pour les choisir:

Evidemment, plus les instruments sont jolis, plus les enfants seront attirés par eux. Même s’il faut faire attention à ne pas trop les distraire avec des couleurs ou (horreur!) des lumières.

Aussi il faut tenir conte que toutes les sonorités ne sont pas bien acceptés par toutes les âges et enfants.

Par exemple: les cymbales ne sont pas aimées des enfants avant les 4 ans en général. Ils aiment bien les jouer, mais pas les entendre. Si on veut qu’un climat de respect règne dans notre espace, il vaut mieux ne pas les introduire avant Moyenne section, donc. 

C’est à vous!

Maintenant vous avez quelques astuces pour vous constituer votre mallette d’instruments. A vous de voir qu’ils respectent les règles de sécurité de votre établissement si vous travaillez avec les enfants, ou qui respectent vos valeurs.

Dites moi en commentaires les difficultés que vous avez concernant les instruments de musique, je me ferai un plaisir de répondre à vos questionnements!

Je vous souhaite du bonheur, de la sagesse et des rythmes saccadés.

Idées reçues qui empêchent de faire des activités musicales

Notre obstacle principal est nous-mêmes. Avez-vous des idées reçues qui vous empêchent de mettre en place des ateliers musicaux avec vos enfants?

Tout le monde a des bonnes ou des mauvaises raisons pour ne pas réaliser certaines activités.

Qu’elles soient valables ou pas ce n’est pas le sujet. De toutes façons, ce que vous décidez est bien.

Mais parfois ce sont des idées bien ancrées qui nous empêchent de passer à l’action, et nous ne savons pas qu’elles ne sont pas vraies!

C’est pourquoi, aujourd’hui, j’ai décidé d’écrire cet article, pour démonter quelques affirmations que j’ai entendu par ci et par là au sujet des activités que l’on réalise avec les enfants.

Comment identifier les idées reçues des simples excuses?

Une idée reçue, est une croyance dans une limite qui n’existe peut-être (même très probablement) pas. Par exemple, on pourrait dire qu’une idée reçue est le fait de croire que si on se mouille sous la pluie, on va tomber malade. Cela n’est pas automatique, et pas forcément vrai. Le fait de se mouiller et prendre un coup de vent n’est pas scientifiquement prouvé que c’est LA cause de tous les rhumes et grippes.

Pourtant on le croie, et généralement, quand on le croie, et bien, on fini par tomber malade à chaque fois qu’on se mouille avec la pluie et on prend un coup de vent.

Une excuse, de l’autre côté, est quelque chose qu’on se dit consciemment ou inconsciemment pour ne pas accomplir une telle ou autre tache. Par exemple, un classique: je ne peux pas aller courir tous les matins, je n’ai pas le temps!

Alors, la différence entre les deux c’est la motivation.

La première question à se poser avant d’énoncer toute croyance ou excuse est “ai-je vraiment envie de faire ça?”.

Si la réponse est non, dites tout simplement la vérité, ou mentez consciemment. Vous n’êtes pas motivé, cela arrive, vous êtes dans votre droit. Fin de l’histoire.

Si la réponse est oui, vous pouvez continuer à lire.

Voilà comment on identifie l’une de l’autre!

Top 3 d’idées reçues qui nous empêchent de réaliser des activités musicales avec nos enfants

 

Je n’y connais rien à la musique.

 

C’est vrai? Vraiment rien? Vous écoutez de la musique chez-vous ou dans les transports, ou dans le supermarché lors que vous effectuez vos courses? Vous ne connaissez aucune comptine? Vous ne savez pas distinguer les différentes nuances?

Je vous défie à ne pas connaître ces chansons:

Si vous avez répondu non à toutes les questions, en effet il y a un petit souci… peut-être vous n’avais jamais eu d’enfance… vous êtes né.e adulte. Même pas passé par l’adolescence, rien. Sorti.e du ventre de votre mère comme ça, adulte. 

Autrement, si vous avez répondu oui, c’est sûr que vous pouvez réaliser des activités musicales avec vos enfants. J’ai écrit 70 articles qui peuvent vous aider à trouver des idées. Elles sont simples et très abordables pour toute personne qui a ce minimum de connaissance musicale. Alors je vous invite très chaleureusement à y jeter un œil! 

Je n’ai pas d’instruments a disposition

 

Ce qui est bien, c’est que la musique peut se jouer avec tout. D’ailleurs les premiers hommes, qui ont eux aussi joué de la musique, ont utilisé les choses qui l’entouraient pour ce faire. A l’époque n’existant pas les magasins de musique, c’est le seul choix qu’ils avaient.

D’ailleurs, si vous voulez des idées d’homme/femme de cro-magnon, vous pouvez regarder cette vidéo.

En plus, vous avez un instrument qui ne vous quitte jamais: la voix.

Même si vous trouvez que vous ne l’utilisez pas bien, elle est là, et je vous assure qu’elle marche. Vous pouvez vous convaincre en lisant cet article.

Cela prends trop de temps de mettre en place un atelier

Faux, faux, archi faux! 🤣😜

Alors déjà, c’est limite une excuse, et j’ai fait une vidéo pour y répondre: regardez par ici.

Mais, admettons que vous croyez vraiment que cela prends du temps, et bien, déjà, vous pouvez lire cet article de comment intégrer la musique dans son quotidien. Et vous pouvez également lire comment les neurosciences ont prouvé à quel point l’homme est musical.

Ensuite, tout dépend de vos priorités. Vous pouvez toujours garder un jour de la semaine, une petite demi heure ou une heure où vous vous dites que vous ferez un ou plusieurs jeux musicaux, dont ce que je vous propose toutes les semaines via ce blog.

Alors, plus qu’à!

Rassuré.e?

Cela tombe bien! Vous n’avez plus qu’à vous y mettre.

Si vous avez des questions, ou vous avez besoin d’une séance d’accompagnement, vous pouvez me trouver en cliquant sur les séances de coaching dans le menu.

Je prépare, également, en ce moment une formation pour les professionnels de la petite enfance (de 0 à 6 ans). N’hésitez pas à me contacter à ce propos si vous êtes intéréssé.e.

Je vous souhaite le bonheur, la sagesse, et un rythme mambo.

Utiliser des instruments tibétains dans son quotidien

Comment faire pour que nos enfants écoutent? Quels astuces bienveillantes et surprenantes utiliser? Pourquoi les instruments tibétains sont si captivants?

Je vous ai déjà parlé de chansons de transition pour annoncer qu’on va manger ou autre habitude quotidienne.

En général ces chansons marchent très bien, mais dans cette période où les vacances commencent, et nos enfants sont très fatigués, nous avons besoin de les surprendre.

C’est pour cette raison que je vous propose aujourd’hui de découvrir deux instruments tibétains.

Quels sont les instruments tibétains?

La musique tibétaine est à la base complètement lié au bouddhisme. On utilise ces instruments pour les différents rituels initiatiques.

Ces pratiques durent en général très longtemps. Cela exige aux participants de rester assis pendant très longtemps, et ces instruments accomplissent très bien une de leur fonctions: réveiller.

Tout de même, de par leur côté vibratoire d’une durée assez longue, des sons harmoniques très développés, ils ont également un pouvoir envoûtant très important, qui aide au spectateur à rentrer en transe.

A quoi bon utiliser ces instruments dans notre quotidien?

Pour répondre à cette question, je vous réponds avec une vidéo.

Attention… ça peut donner le tournis!!

Enfin…

Rien ne vous oblige à avoir ces instruments à la maison. 

Mais en plus de leur son fantastique, ce sont des instruments très beaux, et très intéressants à faire découvrir aux enfants.

Il y a des milliers d’histoires que vous pouvez bruiter avec outils.

Laissez envoler votre imaginaire!

Dites moi en commentaires vos expériences avec ces instruments: les connaissiez-vous? les avez-vous déjà entendu? utilisés?

Je veux tout savoir!!

D’ici là, je vous souhaite du bonheur, de la sagesse et des rythmes en cinq temps.

Conseils pour faire une séance musicale avec les petits

L’idée de réaliser une séance musicale avec vos enfants vous enchante? Vous ne savez pas ce qu’il faut faire pour y arriver?

Que ce soit en classe, en crèche, ou tout simplement chez-soi, la musique ne fait pas souvent partie de votre programme.

Pour apprendre la musique aux enfants, vous devez la connaître, et comme vous n’êtes pas forcément musicien, vous avez du mal à développer cette matière.

Souvent  vous avez de nouvelles résolutions et vous êtes vraiment très motivé.e à aller jusqu’au bout.

Vous:

  • vous renseignez,
  • lisez des livres et d’articles sur internet.
  • achetez du matériel.

Puis le jour où vous voulez commencer arrive, et malgré toute cette information et objets musicaux, vous n’êtes pas sûr de comment les utiliser!

Toutefois, vous décidez de vous lancer. C’est maintenant ou jamais.

Votre première séance musicale

Vous appelez les enfants et leur dites très joyeusement: “jouons de la musique!” Les enfants qui ne manquent jamais d’enthousiasme vous disent: “ouiiiiii!!!!” Alors  vous essayez gaiement.

Au départ ça se passe bien.

Vous leur donnez les instruments flambant neufs. Les enfants sont ravis de les tester. Et ça frappe, et ça secoue, ça crie.

Puis vous dites “STOP! et si nous faisions les émotions avec les instruments de musique?”

Les enfants n’ont rien entendu. Ils sont vraiment trop excités par les nouveaux jouets! Attendez… pour une fois qu’ils ont le droit de faire du bruit…

Alors vous insistez. Vous leur demandez : “et si on chantait une chanson?”

Les enfants disent “OUIIIII!!! La chanson de caca boudiiiiin!!! La chanson de caca boudiiiin!!!!” Et vous ne savez pas si vous devez vous émerveiller par la créativité de vos enfants, creuser un trou pour vous y introduire ou simplement leur crier dessus pour que tout ça s’arrête.

Bref.

C’est un véritable désastre.

A ce moment là, une fois calmés, vous rangez tous les instruments. Vos enfants ne comprennent pas pourquoi c’est déjà fini. Tout le monde est frustré. Vous vous dites que la prochaine fois ce sera mieux.

Sauf qu’il n’y a pas de prochaine fois. Il faut le dire, ça semblait plus facile que ça ne l’est vraiment…

Pourquoi bien démarrer une séance musicale?

Vous savez que la musique est très bénéfique pour vous et les enfants. Vous y tenez vraiment.

Une séance musicale peut apprendre à un enfant (ou à un adulte) à développer des connexions neuronales qui vont les aider à mieux gérer leurs émotions, ça peut être un outil qui accompagnera de manière efficace le développement psychoaffectif de l’enfant.

De plus cela serait une activité qui pourrait vous rassembler vous et les enfants, car une séance musicale est aussi un moyen de communication. Regardez cet article, très intéressant à ce sujet.

Mais malgré toutes vos bonnes intentions vous ne voulez vraiment pas que la bouillie sonore de la première fois se reproduise.

Voilà pourquoi aujourd’hui je vous écris cet article.

J’aimerais que jouer de la musique avec les petits soit réalisable pour tous: musiciens, non musiciens, même ceux qui n’ont jamais touché à la musique!

Car c’est un outil tellement puissant, si utilisé partout dans notre quotidien (j’en parlerai très prochainement dans un article), que ce serait dommage de ne pas y avoir accès pleinement.

Le partage qui en ressort est rafraîchissant. Et si tout se passe bien, les enfants en redemandent, je peux vous le promettre!

Toutefois, nous devons savoir quoi faire

Qu’est ce qu’une séance musicale avec des petits?

Je pense que chaque personne a sa petite idée. Et si vous discutez avec différents professeurs de musique, ils vont exprimer différentes opinions.

Tout comme les médecins, concernant un virus qui n’a pas de nom, ou les architectes face à une maison à construire, les avis changent selon la personne et son expérience personnelle.

Mais nous pouvons dire qu’il y a des choses en commun.

Lors d’une séance musicale, on recherche avant tout à s’amuser. Si on ne se divertit pas, cela n’aura eu aucun sens.

Puis, amener l’enfant à différentes concepts de la musique: le rythme, les nuances, le chant, les instruments.

Alors, généralement tout le monde sera d’accord avec moi pour lier le tout à travers le jeu. Les neurosciences ont prouvé que les enfants apprennent par le jeu et l’expérience, pourquoi les contredire? 

Le jeu aura la fonction de nous divertir et nous apprendre en même temps.

Du coup une séance de musique consistera en jeux musicaux rythmiques et mélodiques.

Wow!

Quoi?!

Mais je n’ai aucune idée de tout ça! – je vous entend déjà me répondre.

Pas de panique: l’article n’est toujours pas fini. J’y viens.

Conseils pour préparer une séance musicale

  1. La première chose que je vous conseille de faire est de télécharger la fiche d’activité musicale ici. La seule chose que je vous demande est de m’indiquer l’adresse mail où vous voulez que je vous l’envoie.
  2. Ensuite vous pouvez créer une ambiance: décrire un monde imaginaire, ou n’importe quoi, qui fasse que vous et vos enfants soient dans un univers musical et non plus chez vous.
  3. Bien instaurer les règles depuis le départ est une chose très importante. Comme ça c’est clair pour les enfants et c’est clair aussi pour vous. Je vous conseille de ne pas avoir plus de trois règles, car plus ce serait trop d’informations pour l’enfant (n’oubliez pas qu’il n’est pas capable de retenir les règles plus de quelques heures avant l’âge de 7 ans). Ensuite, pour chaque jeu que vous allez réaliser, vous préciserez les règles de ce jeu là.
  4. Enfin, ayez un rythme défini. Alternez des jeux qui demandent de la concentration avec ceux qui en demandent moins. N’enchaînez pas deux jeux de concentration, car ça va fatiguer l’enfant, et du coup, il commencera à se disperser.

C’est ce qu’on essaye d’éviter !

Dans ce site vous pouvez trouver des idées de comment travailler le rythme, des idées des chansons et comment approcher le chant, ainsi qu’un travail sur les émotions et ses chansons. N’hésitez pas à les parcourir, ils sont là à votre service!

Mais…

Je n’ai pas le temps de réaliser tout ça!”

Vous savez? Un jeu de société peut prendre plus ou moins le même temps. On ne vous demande pas de faire une séance musicale d’une demi-heure. Un quart d’heure peut suffire. Puis, n’oubliez pas que, vous aussi, vous allez vous amuser… Et si ces raisons ne vous suffisent pas, lisez ceci.

“Je n’ai pas beaucoup d’imaginaire…”

L’imaginaire arrive avec la relaxation. Détendez-vous. Avant de commencer quoi que ce soit, il est recommandé de fermer les yeux et se concentrer sur la respiration pendant cinq minutes. Laissez vos pensées aller et venir, sans leur prêter attention. Observez-les. Vous constaterez à quel point vous avez de l’imagination pour beaucoup de choses. Alors laissez vous aller. L’imagination viendra aussi pour la musique.

“Je dois travailler les exercices avant de les réaliser avec les enfants”

Ou alors, vous pouvez les travailler AVEC les enfants. Car rien ne vous empêche d’apprendre ensemble!

Mais si vraiment vous avez envie d’approfondir vos connaissances, contactez moi pour des séances de coaching!

Commentez vos propres astuces et expériences, et vos questions si vous en avez.

Je vous souhaite du bonheur, de la sagesse et du rythme reggae.