Une journée avec les enfants en musique

Prêts pour une super journée en musique?

Cet article participe à l’événement organisé par moi-même sous le sujet: la musique dans la vie quotidienne.  Vous pouvez voir l’article récapitulant les autres articles participants ici!

Qui n’a pas rêvé d’avoir une journée hors du commun? Une de celles qu’on se souvient pendant toute sa vie tellement elle était bien. De ces journées que l’on se dit, mais, pourquoi je ne fais pas ça tous les jours?

Car, nos journées, sont loin d’être une comédie musicale…

Pourtant nous avons le pouvoir de décider de comment vivre une journée.

Je ne dis pas que l’on peut prévoir ce qu’il va se passer, mais juste comment faire face aux différentes situations de la vie quotidienne.

Comment avez-vous décidé de voir le verre aujourd’hui? Moitié vide, ou moitié rempli? Quelles sont la majorité des vos pensées? Positives ou négatives? Et vos mots et phrases? Et celles de vos enfants?

J’avoue que c’est plus facile à dire, qu’à faire. C’est pourquoi je vous écris cet article. Pour vous aider vous, votre famille, et moi-même au passage 😁. Vivons une journée hors pair, en musique!

Et c’est justement ce que je vous propose aujourd’hui.

Une journée en musique?

Qu’est ce que cela pourrait bien être? 

Je pense qu’il doit y avoir des journées en musique comme des personnes il y a sur terre. Mais je ne pourrais vous proposer que ce que j’ai en tête. 

Cette journée pourrait être remplie des chansons, des rythmes avec les bruits qu’on entend. Qui sont, en ce qui me concerne, beaucoup. Des travaux au dessus de chez moi, des travaux au dessous de chez moi, plus les travaux du Grand Paris, ça décoiffe!!! 

Je vois cette journée un peu comme ce film “Sound of Noise” mélangé d’une journée comédie musicale comme celle subi par Buffy.

Une journée qui est pareille que toutes les autres, mais accompagnée par la musique, et du coup, vécu comme une aventure.

Les choses ennuyantes deviennent différentes, les mauvaises situations à vivre deviennent plus douces. Les bonheurs sont exprimés dans toute sa splendeur. Un peu comme la joie que je vous décrivez dans cet article.

Comment voyez vous votre journée en musique?

Exemple de journée musicale

La journée commence par un bonjour, un câlin, un bisou. Du moins toutes les journées devraient commencer comme ça… Dans un article précédant, je vous avez proposé de l’agrémenter d’une chanson du bonjour. Alors appliquons ce conseil dans cette journée spéciale.

Commencer la journée par le chant active l’ocytocine, l’hormone du bonheur. Alors disons nous bonjour avec bonheur. Cela peut nous promettre qu’une bonne journée!

Ensuite, nous pourrions aller emmener les écoles en expérimentant différents tempi: un lent comme une tortue, un moyen comme un chien, et un rapide comme le puma. Puis alterner selon les besoins! C’est sûr qu’en rentrant vos enfants vous demanderont le même exercice.

Pour le bain nous allons faire appel à notre sirène préférée:

Nous allons imaginer un monde sous l’eau, tout en chantant toutes les chansons sur la mer que l’on connaît. Même qu’on pourrait organiser un concours de celui qui connaît le plus de musiques sur la mer. Trénet est invité aussi!

Le rythme au rendez vous
Pour le dîner je vous propose quelque chose que vous ne permettez jamais aux enfants: jouer avec les couverts.
 
QUOI!!!

 

Oui. Nous allons dîner comme une batucada.

Pour le ménage:

Avec un peu de pratique vous y arriverez à faire quelque chose de très sympa. Même si c’est bien plus simple, et d’un peu plus chaotique… Pour un jour exceptionnel (et vous le dites bien aux enfants que c’est exceptionnel, sauf si vous pouvez le faire dans d’autres occasions), vous pouvez tout vous permettre.

Ensuite vous passerez au brossage de dents rythmé. Plus doux que le dîner, mais plus amusant qu’un brossage régulier.

En finissant par des comptines douces, après l’histoire, et juste avant de partir dans le monde de rêves. Ou alors avec une visualisation musical pour que les enfants puissent s’endormir au calme.

Croyances limitantes

Et si on pense que je suis folle?

Vous n’êtes pas responsable de ce qui pensent les autres. En général ils ne vous regardent pas. Mais s’ils ont envie de vous juger, ils vous jugeront peu importe ce que vous fassiez. Tant passer pour une folle que par un parent aigri, non?

Les voisins et le bruit?

Normalement, dans la journée, ils doivent se tenir aux bruits du voisinage. Tant que ce n’est pas du tapage nocturne, ils ne peuvent rien contre vous. Mais, j’avoue, qu’avoir les voisins sur le dos n’est pas super. 

Mais je vous rappelle que ce n’est que pour une journée. Cela pourrait être votre tradition pour la fête de la musique! Les voisins ne se plaindront pas juste pour une journée.

Mons sens du rythme pathétique

Vous n’avez pas encore fait les exercices de rythme que je vous ai proposé? C’est urgent, par ici!

Conclusion

Comme Glorya Gaynor, au début vous allez être effrayé, peut être même pétrifié. Mais vous allez penser tellement des nuits comme les journée sont ennuyantes, que vous allez devenir plus fort.e, vous allez apprendre comment aller au delà de toutes vos peurs.

Lançons nous. C’est la fête de la musique! C’est la fête de l’été!

Et racontez moi en commentaires comment votre journée en musique s’est passé.

Du bonheur, de la sagesse et des rythmes funky!

Chanter les émotions 1/3

Saviez-vous que chanter aide à verbaliser ce que l’on ressent? Chanter les émotions peut aider les enfants à comprendre un peu mieux ce qui leur arrive.

C’est pour cela que dans ce 26ème article du défi “comment aborder les émotions à travers la musique” je vous ai concocté une compilation de chansons que vous pourriez chanter avec vos enfants.

Bien sûr, ce ne sont pas de chansons à chanter sous l’emprise de l’émotion… D’abord il faut l’apprendre, la comprendre. 

Je pense que c’est un excellent moyen pour parler de ce ressenti, de ce qui nous arrive tant physiquement comme mentalement. Évoquer les raisons, ce qu’on a envie de faire quand on est dans tel ou tel émotion. 

Quand les enfants ont moins de trois ans, ils n’ont pas ni le vocabulaire, ni la maturité pour comprendre. Leur cerveau reptilien est celui qui les guide. Le cerveau logique est en train de se construire. Du coup, chanter des chansons simples qui en parlent peuvent l’aider à comprendre le lien entre l’émotion et la cause, puis petit à petit aussi la conséquence. 

A partir de 4 ans le langage commence à s’acquérir et se maîtriser. Du coup la chanson va être de mieux en mieux comprise, elle pourra être de plus en plus complexe et exprimer ainsi ce que l’enfant ressent. 

Pour cette première parti, je vous ai sélectionné des chansons pour différentes âges. Parfois les paroles sont longues, et selon l’âge il ne faut pas hésiter à raccourcir à un couplé et un refrain. Les grands peuvent apprendre toute la chanson, l’analyser, trouver des exemples dans leur quotidien, et même trouver une chorégraphie.

Allons chanter les émotions!

Alors voici la liste:

Pour la colère

Pour moi cette chanson on peut la chanter avec des enfants qui ont jusqu’à 3 – 4 ans, pas plus. Bien sûr les bébés ne chanteront pas. A partir de 2 ans ils commenceront à chanter quelques mots. Mais avec la chorégraphie elle doit marcher d’enfer!

Cela n’est pas une chanson, même si lui ajouter de la musique peut être facile (peut-être je vous le chanterai une prochaine fois). Mais elle peut très bien marcher à partir de 4 -5 ans. Comme vous voyez il y a aussi une chorégraphie à apprendre.

La tristesse

Cette comptine toute simple est idéal pour les moins de 3 ans. Elle est courte et efficace. On peut expliquer à l’enfant que comme le lapin, nous pouvons être tristes quand on arrive pas à faire quelque chose. Mais quand on persévère la tristesse s’en va pour laisser place à la joie d’y arriver!

Celle-ci est pour les plus grands. Selon l’âge vous pouvez diviser la chanson ou l’apprendre en entier. Personnellement je chanterais un couplé et un refrain pour les PS et MS, deux couplés et refrain pour GS, toute la chanson pour les 6 -7 ans. Pour l’apprendre on peut commencer par aborder le sujet: “comment te sentirais-tu si tu perdais ton doudou?”, et les emmener petit à petit aux paroles de la chanson.

La peur

Chanson pour les moins de 3 ans alternative à “promenons nous dans le bois”. Les enfants de 2 ans par exemple ont tendance à jouer qu’ils ont peur du loup, cette chanson peut les amuser.

A apprendre aux enfants à partir de 4 ans, à condition de diviser la chanson, car un peu longue. Déjà à 5-6 ans ils peuvent l’apprendre en entier. Elle est facile à chorégraphier, et elle est très parlante aux enfants.

Le dégoût

Une autre chanson d’Alain Schneider super rigolote pour parler des choses dégoûtantes! Pour les enfants à partir de 4 si on simplifie la chanson, et on doit la décortiquer, car beaucoup de vocabulaire d’un coup! Même moi (en sachant que le français n’est pas ma langue maternelle, mais j’ai un petit niveau de français quand même) j’ai dû recourir au dictionnaire pour certains mots… 😂

Je n’ai pas trouvé évidemment de chanson du genre pour les petits… mais je pense qu’il n’y a pas besoin de parler du dégoût au moins de 3 ans. Ils découvrent le monde, rien ne les dégoûte encore…

La joie

Ici je vous laisse la liberté de trouver. Il y en a pour tout les goûts, les âges. Toutes les comptines de ronde, par exemple, sont un excellent exemple, même si les paroles, auxquelles on ne prête pas attention, ne sont pas toujours très… politiquement correctes…

Dites moi en commentaire les chansons qui vous viennent à l’esprit pour chaque émotion, ce sont les mêmes que je vous ai proposé? vous en avez d’autres?

La semaine prochaine je vous prépare une deuxième partie de chansons… originelles!!

D’ici là, je vous souhaite le bonheur, la sagesse et des rythmes bossa.