3 erreurs à éviter pour faire de la musique avec les enfants

Quand il s’agit de nos enfants, on veut le meilleur pour eux. 

La meilleure éducation, les meilleurs produits, les meilleurs vêtements, les meilleures activités.

On voudrait qu’ils soient épanouis, que tout leur dons soient exploités, qu’ils puissent être la meilleure version d’eux mêmes.

 

Cela est légitime.

 

Combien d’entre nous sommes blessés par des situations de notre enfance?

Et souvent on pense: on n’a pas eu assez de ça, je suis allergique à cause de tel ou tel mauvais produit de mon enfance, je n’avais pas accès à ça quand j’étais enfant, etc.

 

Moi, par exemple, je trouvais qu’on me criait trop, et maintenant je m’intéresse à l’éducation positive, car je ne veux pas de ça pour mes enfants… Vous, c’est peut-être jouer avec vos parents car ils ne jouaient pas assez avec vous. Cela peut être n’importe quoi. 

 

Du coup on a tendance à exiger un petit peu trop à nos enfants et à nous mêmes. Et on voudrait que nos enfants soient reconnaissants d’avoir tout ce que l’on n’a pas eu.

 

Est-ce que cela vous parle?

 

Dites moi en commentaires si c’est le cas.

Est-ce que vous avez déjà dit à vos enfants: “vous ne savez pas la chance que vous avez!”

 

Moi, je l’ai déjà dit… 

 

Je vous parle de ça, car les erreurs que l’on va voir aujourd’hui viennent souvent de ces anciennes frustrations non résolues. Nous allons les laisser de côté à partir de maintenant pour faire de la musique avec nos enfants.

 

Les conseils que je vais vous donner vont vous servir pour toutes les activités que vous voudrez réaliser avec vos enfants. 

 

On peut commettre des erreurs pour tout: pour faire de la musique, des activités manuelles ou pour apprendre quelque chose de nouveau à votre enfant. 

 

Vous êtes prêts?

 

Erreur numéro 1: Planifier une activité et vouloir la faire à tout prix.

 

Est-ce que ça vous est déjà arrivé de planifier une activité, de la préparer avec soin, la présenter à votre enfant, et que votre enfant ne veuille rien savoir?

Ou pire, qu’il veuille faire autrement…

 

Comment vous vous êtes senti à ce moment là? Comment avez vous réagi?

 

Et oui, la première chose qu’on se dit est: mais c’est trop injuste! Je me plie en quatre pour faire quelque chose d’intéressant avec lui, et regardez comment il me remercie!

 

C’est un peu comme, lorsqu’on offre un super cadeau hyper cher à un enfant de 18 mois pour Nöel, et il se met à jouer avec le papier cadeau…

 

On se dit, mais, à quoi bon faire des efforts? A quoi bon se serrer la ceinture? Pourquoi je me suis fait tous les magasins de jouets Montessori de la région? 

 

Alors, sous la colère on range tout, et on se dit, ok, et ba, plus jamais je ferai ça.

 

Bon, heureusement on est des adultes, et après que le moment soit passé, on relativise un peu… mais bon… comment éviter ça?

 

Et bien, en changeant notre programme.

 

C’est à dire?

 

En fait, quand on a envie de proposer quelque chose à un enfant, surtout quand il a moins de 5 ans, il faut se mentaliser à ce que les choses ne vont pas se passer comme on les avait pensé.

 

Se préparer à tout éventualité: 

 

  • changement de règles, 
  • amélioration des consignes, 
  • évolution à l’activité, 
  • ou tout simplement ce n’est pas le bon moment.

 

Dans tous les cas, votre préparation ne sera pas inutile: dans les premières situations votre activité aura juste muté, dans la situation où il faut la laisser pour un autre moment, ce n’est absolument pas grave! L’activité sera déjà préparé, et peut-être ce sera même votre enfant qui va vous la réclamer au moment où il sera plus disponible.

 

Erreur numéro 2: Ne pas laisser le temps à l’enfant de découvrir les instruments ou les objets nouveaux que vous leur présentez.



Parfois on est tellement enthousiastes, voir pressés de faire l’activité avec son enfant que l’on oublie la base: présenter les objets que l’on va utiliser.

 

Et oui!

 

Mettez-vous à la place de l’enfant. On vous donne un instrument de musique, celui que vous jouez rarement, ou alors celui qu’on ne vous laisse jamais utiliser.

Ca y est, enfin je peux l’avoir! 

Tout content vous voulez le tester! Mais vos parents vous disent, “à non! pas comme ça! Tu attends ! On va faire les choses comme je les ai planifié.”

 

Frustration assuré…

 

Donc, pour éviter que cela arrive, donnez à vos enfants le temps de découvrir le nouveau “jouet”. Profitez-en pour lui apprendre à l’utiliser d’une manière qui ne se casse pas. Laissez lui 5 minutes de liberté. Vous aurez plus facilement toute son attention après.

Erreur numéro 3: faire plusieurs exercices de concentration les uns après les autres.

 

“Alors, ce matin, nous allons commencer par les maths, ensuite nous allons apprendre les lettres, puis vous allez colorier sans dépasser en suivant le code des couleurs, pour finir par apprendre les notes de la musique tout en les jouant au xylophone”.

 

Le problème d’enchaîner des activités qui demandent de la concentration aux enfants est qu’ils n’arriveront pas à suivre. 

 

Vous même, quand vous faîtes pendant plus d’une heure une activité qui vous demande une énorme concentration, vous finissez par lâcher votre attention.

Ce n’est pas pour rien qu’on vous demande de faire une pause toutes les deux heures de conduite…

 

Même chose pour les enfants.

 

Sauf que leur capacité de concentration est moins élevé que la nôtre.

Alors, alternez: activité de concentration, activité physique, temps libre.

 

Vous aussi d’ailleurs, si vous le pouvez… faites pareil avec vos activités.

 

Ce sera plus bénéfique et épanouissant pour tout le monde. 

 

En ce moment, je propose des audios gratuits à écouter avec des enfants de 2 à 7 ans pour les éveiller à la musique, cliquez sur le lien ci-dessous.

 

Et si vous avez des bébés de moins de 4 ans, je vous propose des activités musicales pour faire une séance d’éveil musicale, pour en savoir plus et avoir gratuitement la première activité, cliquez sur le deuxième lien.

 

A très bientôt!

 

Du bonheur, de la sagesse et des rythmes indiens.

Conseils pour faire une séance musicale avec les petits

L’idée de réaliser une séance musicale avec vos enfants vous enchante? Vous ne savez pas ce qu’il faut faire pour y arriver?

Que ce soit en classe, en crèche, ou tout simplement chez-soi, la musique ne fait pas souvent partie de votre programme.

Pour apprendre la musique aux enfants, vous devez la connaître, et comme vous n’êtes pas forcément musicien, vous avez du mal à développer cette matière.

Souvent  vous avez de nouvelles résolutions et vous êtes vraiment très motivé.e à aller jusqu’au bout.

Vous:

  • vous renseignez,
  • lisez des livres et d’articles sur internet.
  • achetez du matériel.

Puis le jour où vous voulez commencer arrive, et malgré toute cette information et objets musicaux, vous n’êtes pas sûr de comment les utiliser!

Toutefois, vous décidez de vous lancer. C’est maintenant ou jamais.

Votre première séance musicale

Vous appelez les enfants et leur dites très joyeusement: “jouons de la musique!” Les enfants qui ne manquent jamais d’enthousiasme vous disent: “ouiiiiii!!!!” Alors  vous essayez gaiement.

Au départ ça se passe bien.

Vous leur donnez les instruments flambant neufs. Les enfants sont ravis de les tester. Et ça frappe, et ça secoue, ça crie.

Puis vous dites “STOP! et si nous faisions les émotions avec les instruments de musique?”

Les enfants n’ont rien entendu. Ils sont vraiment trop excités par les nouveaux jouets! Attendez… pour une fois qu’ils ont le droit de faire du bruit…

Alors vous insistez. Vous leur demandez : “et si on chantait une chanson?”

Les enfants disent “OUIIIII!!! La chanson de caca boudiiiiin!!! La chanson de caca boudiiiin!!!!” Et vous ne savez pas si vous devez vous émerveiller par la créativité de vos enfants, creuser un trou pour vous y introduire ou simplement leur crier dessus pour que tout ça s’arrête.

Bref.

C’est un véritable désastre.

A ce moment là, une fois calmés, vous rangez tous les instruments. Vos enfants ne comprennent pas pourquoi c’est déjà fini. Tout le monde est frustré. Vous vous dites que la prochaine fois ce sera mieux.

Sauf qu’il n’y a pas de prochaine fois. Il faut le dire, ça semblait plus facile que ça ne l’est vraiment…

Pourquoi bien démarrer une séance musicale?

Vous savez que la musique est très bénéfique pour vous et les enfants. Vous y tenez vraiment.

Une séance musicale peut apprendre à un enfant (ou à un adulte) à développer des connexions neuronales qui vont les aider à mieux gérer leurs émotions, ça peut être un outil qui accompagnera de manière efficace le développement psychoaffectif de l’enfant.

De plus cela serait une activité qui pourrait vous rassembler vous et les enfants, car une séance musicale est aussi un moyen de communication. Regardez cet article, très intéressant à ce sujet.

Mais malgré toutes vos bonnes intentions vous ne voulez vraiment pas que la bouillie sonore de la première fois se reproduise.

Voilà pourquoi aujourd’hui je vous écris cet article.

J’aimerais que jouer de la musique avec les petits soit réalisable pour tous: musiciens, non musiciens, même ceux qui n’ont jamais touché à la musique!

Car c’est un outil tellement puissant, si utilisé partout dans notre quotidien (j’en parlerai très prochainement dans un article), que ce serait dommage de ne pas y avoir accès pleinement.

Le partage qui en ressort est rafraîchissant. Et si tout se passe bien, les enfants en redemandent, je peux vous le promettre!

Toutefois, nous devons savoir quoi faire

Qu’est ce qu’une séance musicale avec des petits?

Je pense que chaque personne a sa petite idée. Et si vous discutez avec différents professeurs de musique, ils vont exprimer différentes opinions.

Tout comme les médecins, concernant un virus qui n’a pas de nom, ou les architectes face à une maison à construire, les avis changent selon la personne et son expérience personnelle.

Mais nous pouvons dire qu’il y a des choses en commun.

Lors d’une séance musicale, on recherche avant tout à s’amuser. Si on ne se divertit pas, cela n’aura eu aucun sens.

Puis, amener l’enfant à différentes concepts de la musique: le rythme, les nuances, le chant, les instruments.

Alors, généralement tout le monde sera d’accord avec moi pour lier le tout à travers le jeu. Les neurosciences ont prouvé que les enfants apprennent par le jeu et l’expérience, pourquoi les contredire? 

Le jeu aura la fonction de nous divertir et nous apprendre en même temps.

Du coup une séance de musique consistera en jeux musicaux rythmiques et mélodiques.

Wow!

Quoi?!

Mais je n’ai aucune idée de tout ça! – je vous entend déjà me répondre.

Pas de panique: l’article n’est toujours pas fini. J’y viens.

Conseils pour préparer une séance musicale

  1. La première chose que je vous conseille de faire est de télécharger la fiche d’activité musicale ici. La seule chose que je vous demande est de m’indiquer l’adresse mail où vous voulez que je vous l’envoie.
  2. Ensuite vous pouvez créer une ambiance: décrire un monde imaginaire, ou n’importe quoi, qui fasse que vous et vos enfants soient dans un univers musical et non plus chez vous.
  3. Bien instaurer les règles depuis le départ est une chose très importante. Comme ça c’est clair pour les enfants et c’est clair aussi pour vous. Je vous conseille de ne pas avoir plus de trois règles, car plus ce serait trop d’informations pour l’enfant (n’oubliez pas qu’il n’est pas capable de retenir les règles plus de quelques heures avant l’âge de 7 ans). Ensuite, pour chaque jeu que vous allez réaliser, vous préciserez les règles de ce jeu là.
  4. Enfin, ayez un rythme défini. Alternez des jeux qui demandent de la concentration avec ceux qui en demandent moins. N’enchaînez pas deux jeux de concentration, car ça va fatiguer l’enfant, et du coup, il commencera à se disperser.

C’est ce qu’on essaye d’éviter !

Dans ce site vous pouvez trouver des idées de comment travailler le rythme, des idées des chansons et comment approcher le chant, ainsi qu’un travail sur les émotions et ses chansons. N’hésitez pas à les parcourir, ils sont là à votre service!

Mais…

Je n’ai pas le temps de réaliser tout ça!”

Vous savez? Un jeu de société peut prendre plus ou moins le même temps. On ne vous demande pas de faire une séance musicale d’une demi-heure. Un quart d’heure peut suffire. Puis, n’oubliez pas que, vous aussi, vous allez vous amuser… Et si ces raisons ne vous suffisent pas, lisez ceci.

“Je n’ai pas beaucoup d’imaginaire…”

L’imaginaire arrive avec la relaxation. Détendez-vous. Avant de commencer quoi que ce soit, il est recommandé de fermer les yeux et se concentrer sur la respiration pendant cinq minutes. Laissez vos pensées aller et venir, sans leur prêter attention. Observez-les. Vous constaterez à quel point vous avez de l’imagination pour beaucoup de choses. Alors laissez vous aller. L’imagination viendra aussi pour la musique.

“Je dois travailler les exercices avant de les réaliser avec les enfants”

Ou alors, vous pouvez les travailler AVEC les enfants. Car rien ne vous empêche d’apprendre ensemble!

Mais si vraiment vous avez envie d’approfondir vos connaissances, contactez moi pour des séances de coaching!

Commentez vos propres astuces et expériences, et vos questions si vous en avez.

Je vous souhaite du bonheur, de la sagesse et du rythme reggae.