Expliquer le corps humain à travers le chant

C’est quoi le corps humain? Demande une petite de 5 ans beaucoup trop curieuse. 

Là, c’est le blanc total. Vous aimeriez répondre, mais, par quoi commencer?

Un frisson remonte de vos pieds jusqu’à votre tête. Vos mains tremblent. Des larmes involontaires sortent de vos yeux. Vos acouphènes deviennent de plus en plus fort. Vous sentez que les mots sont là, prêts à sortir de votre bouche… mais rien.

Ok. 

Pause:

Souvent on se retrouve avec des questions dont on connaît la réponse, mais on ne sait absolument pas comment y répondre

Cela vous est arrivé quand vous étiez étudiante à votre oral. Ça vous est arrivé avec le facteur qui veut vous vendre son calendrier. Même pendant votre mariage (si cela vous est arrivé) quand le maire vous a demandé: voulez-vous prendre pour époux Marianito Gonzalez?

Votre corps tremble, votre langue est chatouillée par les mots, mais une partie de votre cerveau est en conflit, et ne vous laisse pas vous exprimer.

Comme, quand on vous pose les questions: comment-on fait les bébés? quels sont les ingrédients du steak chez Mc Do? ou pire encore: pourquoi les mamans saignent tous les mois? (question qui va rejoindre étroitement la première question, d’ailleurs…)

Pourquoi le corps humain à travers le chant?

C’est une très bonne et logique question. 

Pourquoi me viens à l’esprit de vous écrire un article d’un si vaste sujet, qui n’est pas si demandé que ça?

Et bien, c’est la maîtresse de ma fille qui m’a inspirée, à vrai dire. Elle me disait qu’elle avait expliqué le système d’élimination d’urines, pour régler le problème qu’ont les enfants de 4-5 ans, qui ne veulent pas aller aux toilettes, car il y a toujours un truc de plus intéressant à faire.

Du coup, je me suis dit: “tiens, est-ce qu’on pourrait expliquer le corps humain à travers le chant?”.

Vous savez quoi?

Et bah… je ne suis pas la seule!

Figurez-vous qu’il y a quelques enseignants qui se sont déjà posé la question. Alors, cela veut dire que mon idée d’article n’est pas si tiré par les cheveux que ça!

C’est quoi le corps humain? Quel rapport avec le chant?

Mmm… beaucoup plus de ce que vous croyez!

Déjà pour chanter, vous avez besoin de votre corps: les cordes vocales, la langue, le palais, mais aussi les nasaux, les résonateurs qui se trouvent sur les pommettes, les poumons, le diaphragme, les abdominaux, les dorsales, la colonne vertébrale, et même tout le corps. Car tout le corps résonne quand on chante.

Parlons de tous les bienfaits du chant sur le corps!

Car, vu que nous sommes fait de vibrations énergétiques, et que le chant change notre vibration, et bien, il peut remettre en place bien des choses! 

Mais bon, ce sujet là je le laisse à la psychophonie, bien plus détaillée. Car ce n’est pas le sujet de cet article…

Si je le relie au chant c’est parce qu’apprendre le corps humain à travers le chant ou la chanson serait plus facile à mémoriser que juste en apprenant les mots. D’ailleurs, des études ont découvert que les malades d’Alzheimer avancés pouvaient se rappeler des paroles entières de chansons, alors qu’ils avaient tout oublié. C’est un investissement à long terme!

Et pour les enfants qui ont l’hémisphère droit qui prédomine (les “dys” et une partie de haut potentiels), qui ont du mal à mémoriser des mots sans les associer à une image ou à des sons, la chanson pourrait être la solution.

Quels chansons existent déjà?

Alors on peut sélectionner différentes chansons pour les différents âges. 

On ne verra pas les parties du corps avec le même détail avec un petit de 2 ans, qu’avec un petit de 5 ans, évidemment. 

Du coup je vais mettre les chansons en ordre croissant par rapport à la difficulté de vocabulaire.

Commençons par nous échauffer avec celle-ci qui convient à tous!

 

Et continuons avec celle-là. Je trouve que la chanson est chouette, mais franchement je ferais trois fois le tap tap tap, et les fins de phrases, à personnaliser…

 

Allez, nous sommes prêts pour du plus dur!

 

Puis maintenant il faut bouger son squelette!

Et pour jouer au médecin:

Bon, je n’ai pas trouvé de chanson sur les organes… il va falloir en composer…

Mais voici une chanson liée à l’intestin:

Très élaborée comme le dit très bien la description de la vidéo.

Enfin, en voilà un répertoire assez exhaustif sur le corps humain pour les petits. 

Maintenant, vous avez peut-être votre cerveau comme ça:

Je vous invite à passer à des articles avec des chansons plus profondes dans ce cas là… 😁

Comment apprendre ces chansons?

Les meilleures manières d’apprendre des chansons sont de les mimer, ou de les danser. Comme ça les paroles seront associés à des images et des sensations, et le vocabulaire sera mieux acquis.

Une autre méthode est la répétition, ou en la racontant comme une histoire d’abord, puis en la chantant.

Enfin, vous pouvez associer la chanson à un moment particulier de la journée: avant de sortir par exemple, ou avant de manger, ou peu importe le moment que vous choisirez. Lorsque vous chanterez cette chanson là, l’enfant l’associera à ce qui viendra ensuite.

Un petit bonus pour les petits:

Commentez, partagez, likez, et à très bientôt!!

Du bonheur, de la sagesse et des rythmes intestinaux!

Le dégoût des enfants en rythme

Cet article est le 19ème du défi 30 articles pour aborder les émotions à travers la musique.

Ew! Beurk! C’est caca boudin! ça sent pas bon… ew! je n’aime pas ça! J’ai envie de vomir! C’est DÉGOÛTANT!!!

Oui, les enfants adorent dire ça, n’est-ce pas?

On ne sais jamais s’ils disent ça parce qu’ils le croient vraiment, ou si c’est juste pour jouer, ou les deux…

Par contre nous les adultes on a du mal à comprendre ce genre de blagues. Surtout s’il s’agit du plat qu’on vient de cuisiner pendant plus d’une heure, ou si c’est le cadeau que son copain vient de lui offrir pour son anniversaire… Ou quand ils commencent à traiter un camarade de classe de “caca boudin”, ou tout simplement quand ils disent que la petite fille du parc a une robe “beurk”.

Cela devient… gênant…

Le dégoût est une émotion très particulière et très personnelle. Du coup nous avons du mal à l’aborder avec les enfants d’une manière saine, sans préjugés. Car nous mêmes nous avons du mal à comprendre cette émotion. D’où vient-elle? De la culture? C’est familial? Est-ce qu’elle nous est intrinsèque à nous? Ou cela vient-il d’un traumatisme quelconque?

Qu’est-ce que le dégoût?

Selon le Larousse le dégoût est une “sensation d’écœurement, haut-le-cœur provoqué par quelque chose qui dégoûte”. Et aussi un “sentiment d’aversion, de répulsion, provoqué par quelqu’un, quelque chose; fait d’être dégoûté, de ne plus avoir de goût pour quelque chose, d’intérêt, d’attachement ou d’estime pour quelqu’un”.

C’est une de 8 émotions de base selon la roue des émotions de Plutchik, une de 7 émotions de base selon Filliozat, et une de 6 émotions de base selon la communication non violente, la discipline positive et beaucoup de psychologues.

Bref.

Elle est l’origine du rejet.

Quand on la ressent, on ne supporte pas l’objet de notre dégoût, on se sent agressé, nous avons envie de quitter l’endroit tout de suite.

En général ce qu’on ne supporte pas de l’autre, on ne va pas le supporter de soi non plus. Par exemple, si on croise quelqu’un qui a transpiré suite à une journée de chaleur passée dans les transports et si l’odeur de transpiration nous dégoûte, cette personne nous écœurera aussi. De la même manière, si c’est nous qui avons passé une journée chaude dans le métro, on se sentira désagréables, mal à l’aise, on se déplaira.

 

Cette émotion a une fonction très intéressante.

Imaginez que vous partez vacances dans le désert. Vous logez dans un Air b n’b et vous avez loué un chameau pour une promenade.

Arrivé à une oasis, vous vous laissez tenter par de la viande juteuse dans un des magasins. Vous avez déjà l’image de cette viande dans votre assiette, bien cuite, avec des bons légumes du pays, cuisinés avec amour dans votre location.

Vous mettez la viande dans un sac isotherme, puis dans votre sac à dos et vous montez sur le chameau. Et c’est parti pour la traversée du désert. 

50° C en plein cagnard.

De plus ce jour là vous vous êtes dit que vous n’aviez pas besoin cette fois-ci de guide. Vous avez mémorisé le chemin! (Bah oui, voyons, c’est connu que le désert a énormément de points de références! Tout le monde peut le traverser sans problèmes…)

La première heure passe, et vous commencez à vous poser des questions. Normalement vous devriez être arrivé depuis une demie heure… Or, ce n’est pas le cas.

Même que, vous avez l’impression d’être seul au milieu du désert.

Pas de trace d’oasis.

 

La ville où vous logez disparue comme l’Atlantide…

La nuit ne va pas tarder à arriver. Avec elle, le froid.

Au bout de ce qui vous semble être deux heures votre estomac commence à se plaindre.

Vous avez de l’eau, heureusement, mais pas de la nourriture.

Quand tout d’un coup vous vous souvenez de la viande que vous aviez achetée il y a maintenant… une éternité.

Vous vous dites qu’avec 50°C vous allez bien pouvoir cuire cette viande. 

Oui, vous n’avez jamais été fort en physique à l’école. 

Vous sortez la viande du sac isotherme en vous léchant les babines, et…

La putréfaction

Vous sortez un truc d’une odeur la plus pestilentielle. Vos tripes, vos intestins, vos poumons et même votre cœur ont envie de fuir et vous laisser là. Tout seul. Avec ce truc pourri appelé viande.

Vous sentez le dégoût?

Il est là pour vous sauver la vie! Car si vous mangez ceci vous mettez votre santé en danger.

Voilà à quoi il sert le dégoût.

Quand la musique rit de l’aversion

Les chansons pour enfants sur le dégoût sont en général moqueuses, rigolotes. Elles dédramatisent complètement l’émotion.

Il est vrai que chez les enfants le dégoût n’a pas pris une très grande ampleur. C’est une émotion qui se construit avec le temps. 

Les petits rejettent uniquement ce qui leur semble inconnu ou ce qui leur fait peur.

Les choses dégoûtantes sont amusantes! Il n’y a pas de meilleure pâte à modeler que le caca, ou de meilleur minéral que les cailloux. Ne parlons pas des excellentes sources de protéines qui représentent les vers de terre!!

Du coup nous n’avons qu’à rigoler avec eux!

Dans cet article je vous ai laissé quelques exemples de chansons sur le sujetLes enfants adorent les apprendre et les chanter. Alors n’hésitez pas à les apprendre ensemble!

Il y en a pour différents âges: “C’est sale ça” est pour les enfants à partir de 5 ans, “La sorcière Grabouilla” 4-5 ans et “Au jardin de ma grand mère” à partir de 2 ans.

Si vous avez un problème pour chanter, c’est certainement parce que vous n’avez pas lu mon article sur le chant: ici.

Bon concert, et n’hésitez pas à liker, et laisser des commentaires sous cet article avec vos chansons préférées sur les choses dégoûtantes. Je serai toujours ravie de connaître de nouvelles chansons! J’adore ça!

A très bientôt sur Petitdoremi.com!

Du bonheur, de la sagesse et de la musique!!