Ecoute à travers les instruments

Vous voulez travailler l’écoute de vos enfants? Qu’ils apprennent à entendre ce qu’ils font et à mettre des mots dessus?

Voici deux choses essentielles à travailler avec eux:

La reconnaissance des timbres

Et l’écoute des hauteurs de notes, et découvrir les différentes tessitures des instruments:

N’hésitez pas à faire des jeux, qui utilisent l’imaginaire, avec les sons que vous entendez. Cela aidera à mieux faire comprendre aux enfants les différents concepts.

Quels exercices connaissez vous pour reconnaître les timbres? Quelles approches utilisez vous pour enseigner les différentes hauteurs des notes et les tessitures? Dites-le moi en commentaires!

Pour découvrir plus en profondeur les instruments des différentes familles, vous pouvez lire les articles suivants: instruments à percussion, instruments à vent, instruments à corde.

D’ailleurs, je suis en train de finaliser une formation en ligne pour savoir comment créer des ateliers musicaux. Si vous êtes intéressé, faites-moi signe pour que vous soyez des premiers à être mis au courant!

A très bientôt, du bonheur, de la sagesse et des rythmes caribéens.

Comment choisir les instruments?

Vous voulez mettre en place des ateliers musicaux, mais vous ne savez pas quels instruments choisir pour les enfants?

Cette question est un sujet qui peut être angoissant au début de la mise en place des activités musicales.

Si les instruments de musique ne sont pas indispensables pour jouer de la musique, il est intéressant de faire découvrir à l’enfant les instruments.

Plus l’enfant à accès et peut toucher à de nombreux instruments, plus son choix futur sera facilité. 

Instruments de musique

Les familles d’instruments

Tous les instruments de musique sont classés par familles.

On les classe généralement en 3 familles :

Pour plus d’informations vous pouvez cliquer sur les liens ci-dessus. 

La fabrication des instruments

Nous allons trouver des instruments, qui selon leur construction, sont de plus ou moins bonne qualité.

Bien que ces instruments soient conçus pour les enfants, ceux-ci ne font pas toujours très attention pour en prendre soin. Or il est important que les enfants aient accès à de “vrais” instruments qui sonnent et non à des jouets.

Ce n’est pas la même chose un instrument en bois qu’en plastique. De même pour les tambourins, il faudra préférer de vraies peaux aux peaux synthétiques. Les vraies peaux sonnent mieux que le plastique. De plus, tout le monde sait que le plastique n’est pas terrible pour la planète…

Comment choisir les instruments

Voici une petite vidéo qui résume comment je fais pour les choisir:Tous

Evidemment, plus les instruments sont jolis, plus les enfants seront attirés par eux. Même s’il faut faire attention à ne pas trop les distraire avec des couleurs ou (horreur!) des lumières.

Il faut également tenir compte que selon l’âge des enfants, certaines sonorités ne sont pas bien acceptées.

Par exemple: les cymbales ne sont généralement pas aimées des enfants avant leurs 4 ans. Ils aiment bien en jouer, mais pas les entendre. Si on veut qu’un climat de respect règne dans notre espace, il vaut mieux ne pas les introduire avant la Moyenne section. 

C’est à vous!

Maintenant vous avez quelques astuces pour vous constituer votre mallette d’instruments. A vous de voir s’ils respectent vos valeurs. Et pour ceux qui travaillent en établissement, s’ils respectent également les règles de sécurité.

Faites moi part, en commentaires, des difficultés que vous avez concernant les instruments de musique, je me ferai un plaisir de répondre à vos questions!

Je vous souhaite du bonheur, de la sagesse et des rythmes saccadés.

3 activités musicales relaxantes

Comment remplacer les écrans par des activités musicales relaxantes quand on est fatigués?

Souvent, à la fin de la journée, que ce soit après le travail ou d’une journée avec les enfants, vous êtes assez, voir très fatigués. Mais, curieusement, les enfants ont encore besoin de vous, car ils sont fatigués eux aussi, et vous demandent plus d’attention. 

Du moins, c’est l’impression que cela vous donne…

En effet, la fatigue fait de nous des parents moins patients, moins ouverts. Les bruits, les cris, les rires et les pleurs deviennent moins supportables. Tout vous demande un effort supplémentaire.

Alors la solution de regarder quelque chose dans la tablette, ou la télé dévient très tentant…

Assis en famille sur le canapé en train de regarder tranquillement Petit Ours brun ou Tchoupi est une idée très reposante dans votre tête. Ces deux personnages sont devenus vos meilleurs amis, d’ailleurs. 

Mais voilà qu’on vous a prévenu que les enfants s’énervent quand ils regardent des écrans avant de se coucher. Ceci est dû à que leur cerveau (et le vôtre aussi) est toujours en activité quand ils regardent quelque chose, tandis que leurs corps ne bougent pas. Cela fait un gros décalage. Les petits encore connectés à leurs besoins basiques du corps, après ils sont excités car ils ont besoin de bouger.

C’est ainsi que la question se pose: quoi faire à la place?

Combiner relaxation avec apprentissage

La solution que je vous propose dans cet article est de trouver des activités qui vous aident à vous reposer, tout en apprenant à votre enfant des aspects musicaux.

Je vous ai parlé il y a quelques temps de l’importance du silence dans la musique, et dans la vie quotidienne. Si vous avez raté l’article, vous pouvez le lire ici.

On dit qu’une activité relaxante peut remplacer une heure de sommeil, et peut être plus efficace qu’une sieste.

Ces activités ont les avantages suivantes:

🧘‍♀️ Développent le système cognitif,

☮ Aident grands et petits à se concentrer,

☯ Créent plus d’espace dans vos têtes, car moins de pensées, du coup vous aident à devenir patient à nouveau

🕉 Et surtout, vous permettent de tenir jusqu’au coucher des enfants! 😋

Merveilleux!

Passons au comment maintenant!

Et le calme fut…

 

Rêvons d’un monde de paix, de calme, et de joie comme Scorpion et tant d’autres l’ont fait auparavant. Car c’est dans cet esprit que nous allons y aller. 

Vous allez combattre les conflits internes et ceux des vos enfants à travers de 3 activités musicales relaxantes.

Activités musicales relaxantes: N°1

Vous allez inviter votre enfant à écouter les sons qui l’entourent.

Pour cela vous allez fermer les yeux, et vous allez laisser une vingtaine de secondes s’écouler. Pendant ce temps là il faut écouter les plus de choses possibles.

Une fois le temps passé, vous ouvrez les yeux et vous demandez à votre enfant ce qu’il a entendu. 

Selon son âge il peut vous répondre: rien, ou raconter des histoires vécues. Ou alors, vous avez de la chance, et il a écouté vraiment, et il vous énumère ce qu’il a entendu. 

Comme vous aurez fait l’exercice aussi, vous allez lui dire ce que vous avez entendu. Ensuite, vous allez l’inviter à refaire l’exercice en essayant d’entendre ce que vous vous avez entendu. 

Lui donner des choses concrètes à entendre vont le motiver à être plus attentif.

C’est exercice dure 5 minutes à peu près… il remplace un dessin animé, il développe l’écoute, vous permet d’être en silence, et de souffler un petit peu. 

Il est idéal pour les dîners animés, quand vous commencez à entendre une cacophonie de discours individuels à un volume très important…

Activités musicales relaxantes: N°2

Toujours dans le développement de l’ouïe, vous allez cette fois-ci jouer à une devinette des sons.

Vous allez choisir 5 objets différents: cloches, claves, un verre, un tupper-ware, peut importe quoi, mais essayer que ce soient 5 objets de différentes matières pour que le son soit vraiment distinct.

Une fois que vous aurez fait écouter à votre enfant chaque objet, il devra fermer les yeux, et il ne pourra pas les ouvrir jusqu’à ce que vous disiez “top” ou “ouvre les yeux”. S’il les ouvre avant, et cela arrivera, c’est sûr, vous recommencerez jusqu’à ce qu’il respecte la consigne.

Ensuite vous jouerez l’objet que vous aurez choisi. Quand votre enfant aura ouvert les yeux, il devra deviner duquel s’agit. Puis ce sera à votre tour de fermer les yeux et de deviner.

Cette activité demande un peu plus d’énergie de votre part. Mais vous êtes assis, et toujours en silence!

Activités musicales relaxantes: N°3

Ecoute active de la musique classique.

Vous allez choisir une oeuvre musicale classique qui vous détende ou que vous aimez bien. 

En première écoute, vous allez raconter une histoire avec la musique, si c’est une oeuvre sur une bataille comme celle de Tchaïkovski, vous racontez la bataille (la arrivent les Allemands, puis là les Français, c’est calme, les canons explosent, etc, etc), ou alors vous laissez libre cours votre imagination et vous en inventez une.

Ensuite, vous pouvez lui demander les instruments qu’il a entendu. Si jamais vous avez des imagiers avec des instruments, vous pouvez suivre la musique en désignant les instruments entendus.

Quand vous aurez plus d’énergie, vous lui montrerez les instruments de l’orchestre lors d’un concert pour enfants ou vous l’emmènerez à la Cité de la Musique!

Si votre enfant est assez grand (5 ans), vous pouvez le laisser inventer l’histoire et qu’il vous la raconte. Cela vous permettra de vous reposer encore plus, tout en partageant un moment de qualité avec le petit.

Par contre…

N’essayez pas de faire durer ce genre d’activités. C’est en les réalisant régulièrement que vous allez pouvoir rajouter du temps. La capacité d’un petit à rester statique dans un endroit est réduite, il ne tiendra pas longtemps au début. Mais de plus en plus au fur et à mesure qu’il vieilli.

Enchaîner les 3 exercices est une mauvaise idée. Après un de ces exercices, votre enfant aura certainement besoin de bouger, pour les mêmes raisons que j’ai dit juste plus haut.

Enfin, ne croyez pas que ces exercices vous demandent plus d’énergie que regarder un épisode de Peppa Pig. Comme je vous le disais au début de cet article, la télé ne repose pas. Au contraire. Cela favorise une mauvaise qualité de sommeil. Alors au moins, essayez, cela ne vous tuera pas!

Puis, dites-moi en commentaires le résultat de vos expériences! Est-ce que vous avez d’autres activités musicales relaxantes à nous faire partager? J’attends avec impatience vos réponses!

D’ici là, je vous souhaite du bonheur, de la sagesse et des rythmes pianissimos.

 

Activités musicales avec des pierres et des battons

Vous cherchez des activités simples à faire cet été avec vos enfants? Et si on mélangeait trésors de la nature avec la musique? Faisons des activités musicales dans la nature!

On se retrouve souvent avec des collections des cailloux et des battons et on ne sait quoi en faire. 

Du coup des petites montagnes de trésors naturels se forment dans notre jardin, si on en a un, ou un appartement transformé en forêt…

Si bien avoir une petite boîte de la nature est toujours agréable pour étudier les différences entre les saisons. Nous n’avons pas toujours d’idées de comment les utiliser autrement que dans des activités manuelles.

C’est dans cette problématique que je me suis trouvée. Et c’est ainsi que j’ai décidé de chercher d’autres possibilités. Des activités musicales qui différent un peu de ce que je fais habituellement. 

Testons le son de la nature!

Ecouter les différents son qui peuvent produire les choses qui nous entoure est une autre manière de développer son oreille. C’est un peu comme se trouver dans une chasse au trésor sonore. Est-ce que cette pierre a un joli son? Qu’en est-il d’une feuille sèche qui craque quand je la froisse? 

Les enfants adorent expérimenter ce genre de choses. Puis cela fait une double mission: se rapprocher de la nature, et développer l’ouïe.

Alors je me suis mise à essayer le son qui faisaient ces cailloux et ces battons. J’ai remarqué que quand les battons sont assez épais on peut en faire des claves. Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez d’ailleurs lire cet article.

Et j’ai découvert que les pierres peuvent sonner bien pour s’accompagner pendant qu’on révise les chansons apprises dans l’année.

Voici ce qu’on a fait dans le parc prêt de chez nous:

 

J’espère que cette activité musicale vous donnera des idées à réaliser avec les trésors naturels trouvés par vos enfants. N’hésitez pas à m’écrire en commentaires d’autres idées que vous aurez eu.

D’ici là, je vous souhaite du bonheur, de la sagesse et des rythmes syncopés.