fbpx

Comment s’aider de la musique pour avoir de la patience

La patience vous manque

 

La fin de l’hiver arrive, les journées s’allongent mais, la fatigue se fait ressentir.

 

Les enfants ont des comportements difficiles à cause de cet épuisement. Les vacances sont encore un peu loin. 

Entre les conditions actuelles, les vacances de Noël pas du tout reposantes et la surcharge de travail, les mois de Janvier et Février sont vraiment durs pour les parents et professionnels de l’éducation d’enfants de 0 à 10 ans.

 

Pour les enfants aussi.

 

A cela s’ajoutent les maladies multiples de saison, les absences, les rendez-vous médecin, les test, etc.

 

Du coup, nous avons tendance à faire une chose néfaste pour tout le monde: s’emporter par la colère.

 

Car on peut résister toute une journée, même celle qu’on n’avait pas forcément envie de commencer.

 

Vous pouvez gérer les collègues, les retards de transport ou les embouteillages. Même si vous avez déjà lâché un petit insulte à celui qui a grillé la priorité à droite: il était trop pressé pour aller aux toilettes peut-être… ?

 

Possiblement, si vous êtes dans l’éducation, vous avez géré comme un.e chef le débordement des enfants, les cris, les pleurs, un peu plus abondants ces jours-ci.

 

Mais ensuite, vous arrivez à la maison et vous faites face aux taches de la maison, les routines du soir, les disputes des frères et sœurs.

 

Et s’en est trop… 

 

Le coup d’envoi : quand on voit la patience s’envoler

 

Tout d’un coup:

 

  • un cri d’enfant de trop
  • un renversement de liquide
  • le mauvais ton de voix qu’il ne fallait pas
  • une course qui finit en bobo
  • ou du bruit constant qui ne s’arrête jamais.

 

Vous n’en pouvez plus

 

Vous n’arrivez plus à respirer. Vous ne souhaitez qu’une chose c’est qu’une porte s’ouvre et que de l’autre côté se trouve une plage, un palmier, une piña colada, le soleil et surtout: le silence.

 

Mais cette porte n’existe pas. Elle n’est pas là pour vous sauver.

 

Vous sentez alors une chaleur monter à votre tête. Votre corps est pris de convulsions.

 

ça y est. Cette fois-ci c’est la bonne: vous allez exploser.

 

Et vous vous ressemblez à ce monsieur de la vidéo:

La patience: c’est quoi au juste?

 

Oui, vous êtes au bord des larmes. 

Vous ne voulez faire de mal à personne.

Vous voulez vraiment être plus calme et ainsi être un.e meilleur.e parent, un.e meilleur.e partenaire, un.e meilleur.e collègue.

 

Mais pour être patient, il faut tout d’abord savoir ce que ça signifie vraiment.

 

Le Larousse nous donne les définitions suivantes:

 

  • Aptitude à ne pas s’énerver des difficultés, à supporter les défaillances, les erreurs, etc. 
  • Qualité de quelqu’un qui sait attendre avec calme .
  • Persévérance, constance à faire quelque chose, à poursuivre un dessein.

 

La première définition se résume à ça:

 

patience

 

La deuxième à ça:

 

attendre avec calme

 

Et le troisième à ça:

 

persévérance

 

En gros, la patience est la capacité à ne pas se laisser perturber par les obstacles externes et rester focalisé dans l’objectif qu’on s’est posé au départ: préparer le dîner, coucher les enfants, les éduquer, ou tout simplement respirer et profiter de chaque expérience que la vie nous offre.

 

Moueeee…

 

C’est beau hein?

 

Peut-être un peu trop beau pour être vrai ou réalisable. Je vous l’accorde.

 

Mais si, en fait… Avec les bons outils, cet état est vraiment possible.

 

 

 

Les sensationnelles méthodes pour la zénitude

 

Le nombre de méthodes psychologiques et de coaching qu’il y a dans le marché est incontable. 

 

Il y en a tellement que c’est presque dur à choisir. Et comme vous le savez déjà: trop de choix tue le choix.

 

Un peu comme vouloir sortir pour passer une bonne soirée et habiter à Paris ou à New York… Vous finissez tranquille sur votre canapé à faire du zapping.

 

Puis, il y a la méditation.

 

Ah! cette fausse croyance que la méditation va nous rendre calme et relaxé en 15 minutes!

 

Puis, vous vous asseyez, vous fermez les yeux et… des centaines, qu’est-ce que je dis des milliers, mais non, encore plus, des TONNES de pensées vous arrivent par seconde.

 

Whaaaat?

 

Parfois elles sont absurdes, d’autres de planification, d’autres de pure culpabilité, de regrets, des « oh làlàlà je n’ai pas encore fini ça! » et ainsi de suite.

 

Alors, certes, la méditation à long terme, mais vraiment, à long terme, en appliquant la méditation aussi dans la vie quotidienne et bien, elle nous rend plus calme et patient.

 

Je vous le conseille fermement. Je ne dirais jamais le contraire. Loin de là. Moi-même je pratique le bouddhisme et fais de la méditation tous les jours.

 

Mais….

 

Vous voulez aussi avoir une méthode qui marche là, tout de suite, n’est-ce pas?

 

La miraculeuse musique

 

Comme je vous le disais auparavant, je médite tous les jours.

 

J’ai aussi pratiqué la thérapie Gestalt, le coaching parentalité positive, la psychanalyse, le thêtahealing, le Yoga, le magnétisme, l’Acces Consciousness. J’ai pratiqué également le programme de Tony Robins, suivi le conseil de mes Lamas (et les suit tous les jours, le maximum que je peux) et ceux de Isabelle Filliozat.

 

Toutefois, la patience, dans les moments de surmenage, est encore quelque chose que je ne maîtrise pas. 

 

C’est pour cela que ces derniers temps, je recours à ma vieille amie musique.

 

Quand je sens que mes enfants commencent à faire n’importe quoi, que je les ai appelés 30 mil fois et qu’ils ne viennent pas (cela en utilisant tous les soit disant astuces d’éducation positive), quand mon groupe d’enfants se distrait avec les blagues du clown de la classe ou que l’habitation où je me trouve est sans dessus dessous: je prends mon ukulélé et je chante.

 

Avant c’était le piano, avant avant c’était la guitare. Quand je n’ai rien de tout ça, ce n’est pas grave, il y a toujours un kalimba dans le coin, un xylophone, ou rien… au pire un CD ou la playlist Spotify (ou autre).

 

Juste chanter des reprises, déjà, soulage énormément.

On se focalise sur l’instrument de musique, ou sur notre chant. Vous ne faites plus attention à tout ce qui vous entoure.

 

Vous chantez et vous relâchez ainsi vos tensions musculaires, votre respiration reprend un rythme normal.

Votre mental se vide, laissant place à un placebo naturel (la musique) qui réconforte plusieurs zones de votre cerveau.

 

La musique vous calme, vous vous sentez à la maison et déjà vous percevez qu’une autre ambiance arrive dans le lieu où vous vous trouvez.

 

Le changement de vision est instantané.

 

Je ne suis pas musicien.ne

 

Admettons donc que vous n’êtes pas musicien.ne et que vous ne jouez pas d’instrument de musique.

 

Je vous ai déjà dit précédemment qu’avec une playlist ou un CD (si vous êtes de la vieille école) ça marche également. Les mêmes toxines se dégagent de vous. Le fait qu’il y ait de la musique et une maman/papa/enseignant qui en profitent jusqu’au plus profond de leur être, suffisent pour calmer les enfants, les amuser et les inviter à qu’ils se défoulent eux aussi.

 

La musique se vie de manière collective: même si vous êtes tout seul.e les autres vous entendent (les voisins par exemple).

 

Elle aide énormément à nous détourner du trop plein, prendre du recul face aux obstacles que nous avons pour être plus patient.

 

Utilisez cet outil si simple et si naturel.

 

Vous en abusiez quand vous étiez ado, enfant et jeune adulte. Souvenez-vous en!

 

Dites-moi en commentaires quelle est la musique qui vous défoule le plus vous et vos enfants?

 

Que la musique soit avec vous!!

chansons d'hiver

Chansons d’hiver pour bébé de 2 et 3 ans

Quelles chansons d’hiver chanter pour des petits de 2 et 3 ans? Comment être dans le thème d’hiver, sans toucher Noël?

 

L’hiver est une période qui va du 21 Décembre au 20 Mars. Il n’y a pas que Père Noël et les cadeaux!

D’ailleurs, si vous cherchez d’autres idées pour passer un hiver musical, vous pouvez voir cet article.

 

En effet, vous avez bien raison. Cette saison est remplie de fêtes pour casser avec cette ambiance froide, obscure et morose.

Il y a, donc, pas mal de choix pour les chants et les activités.

 

Toutefois, ce n’est pas si simple à trouver des chansons qui soient adaptées pour les petites sections.

 

C’est pour cela que j’ai fait un cahier d’activités musicales d’hiver pour les âges de 2 et 3 ans, autour de chansons ou poèmes mis en musique.

 

Chansons d’hiver pour tous les goûts

 

Il fait sombre et froid. La nature est en état d’hibernation.

 

Et nous, faisant partie de cette nature, nous avons envie également de s’endormir avec elle.

 

Alors, pour tenir bon, vous avez des fêtes qui vous rappellent la lumière, comme la Chandeleur, qui vous rappellent les couleurs, comme le Carnaval, ou l’amour à la Saint Valentin.

 

Des airs qui réchauffent votre cœur refroidi par l’ombre des journées courtes et des gèles. 

 

Vous allez retrouver dans cette article, mon interprétation de différentes mélodies, parfois carrément ma musique.

 

J’espère que vous allez en sortir réjouis!

 

Comptines pour bébés de 2 et 3 ans

 

La première chanson est une version de « clic clac tes mains », pour travailler les tempi:

 

Ensuite une musique pour travailler les nuances:

Celle-ci pour travailler le rythme:

Le tour des figures rythmiques:

Une comptine pour fêter l’amour qui nous portent nos enfants:

Une comptine version espagnole en ternaire:

Et la même version anglaise!

Si les activités qui correspondent à ces chansons vous intéressent, faites moi signe! Car j’ai un cahier d’activités hivernales pour enfants de 2 et 3 ans qui vous attend au chaud!

 

Je vous souhaite du bonheur, de la sagesse et des rythmes rapides pour se réchauffer!

7 Chansons de fête pour préparer la pâte à crêpes

Comment fêter la chandeleur d’une manière originale? Préparer la pate à crêpes en musique?

 

Nous sommes le jour de la chandeleur et c’est toujours pareil: qu’est-ce qu’on mange aujourd’hui?

Des crêpes!! – crient les enfants super heureux.

 

Oui, c’est super, les enfants sont toujours joyeux quand il s’agit de faire la fête et manger de crêpes. Mais vous… vous aimeriez vous distinguer!

 

Si vous faisiez une chandeleur pas comme les autres? Une où à la fois on apprend les origines de cette fête, on s’amuse ET on mange de crêpes.

 

Essayons donc d’assouvir votre besoin d’originalité.

 

Mais avant, commençons par regarder l’histoire de cette fête:

 

 

Les origines de la chandeleur

 

 

La fête de la chandeleur est une fête religieuse qui rappelle le combat de la lumière contre l’obscurité. Elle se déroule le 40ème jour après Noël, car cela respecte la tradition juive des relevailles après accouchement.

 

Pour les Romains et les Celtes on fête la fécondité et la fertilité. Ce sont des jours de purification pour garantir une bonne fertilité de terres pour l’année.

 

Cette fête a été reprise par la religion Catholique, avec la fête de « la purification de la vierge » où la mère présente son enfant à la communauté par la première fois. Ce jour là, on appelle Jésus « lumière pour éclairer les nations ».

 

Du coup, les chandelles représentent la lumière du Christ, comme elle représentaient la lumière de fertilité pour les Romains et les Celtes.

 

C’est un fête qui rappelle également le prolongement des jours puis l’arrivée des premières semences.

 

Tout comme le nouvel an Chinois, ça annonce que bientôt les jours froids et difficiles de l’hiver finiront, laissant la place aux nouvelles naissances et opportunités. Les crêpes étant dorées et ayant la forme du soleil, elles sont utilisées pour cette journée si spéciale.

 

C’est une fête suffisamment forte symboliquement pour la célébrer en grand!

 

Chaque culture la fête à sa façon, mais ici on France on fait des crêpes qui symbolisent le roue solaire, offrande faites aux divinités pour que le blé ne manque jamais.

 

Alors, je vous imagine déjà avec énormément d’idées pour fêter cette Chandeleur d’une manière atypique!

 

Préparez la pate à crêpes en chantant

 

Voici des chansons pour accompagner la préparation de vos crêpes:

Une fois que vous avez préparé la pâte à crêpes, passons à la décoration.

 

Mettez des bougies, ou des fausses bougies partout!

La lumière des chandelles doit Reigner dans votre demeure. 

 

Puis, vous allez préparer des histoires bruitées qui symbolisent ce combat entre le jour et la nuit, entre la clarté et l’obscurité, entre la joie et la tristesse ou la peur. 

 

Ensuite, vous pourrez faire une petite séance d’improvisation instrumentale en recréant cette guerre.

Les uns sont la lumière, les autres l’obscurité et vice-versa pour qu’il n’y ait pas de jaloux.

 

Profitez pour remercier tout ce qui est positif dans votre vie!

 

Enfin, voici d’autres propositions de chansons pour fêter la chandeleur:

Chansons pour préparer la pate à crêpes

 

J’espère que cet article court vous ai aidé à trouver des manières originales de fêter cette journée formidable.

 

Comment la fêtez vous normalement? Quelles sont vos crêpes préférées? Partagez en commentaires!

 

Je vous souhaite le bonheur, la sagesse et des rythmes techno.

Faites découvrir le Fado aux enfants en 20 minutes.

Vous voulez initier les enfants à la culture musicale Portugaise? C’est le moment de découvrir le Fado!

 

Pour en savoir plus, voici un article sur Wikipédia.

Dans cet article,  j’ai décidé de vous donner toutes les  idées pour réaliser un atelier autour du Fado. Cela permettra à l’enfant d’enrichir sa culture musicale.

 

Voici, en guise d’exemple, un atelier avec le Fado comme fil rouge:

 

Histoire du Fado

 

Il était une fois, il y a fort longtemps, un marin qui naviguait depuis quelques années sur les mers mystérieuses de ce monde. (Bruit de vagues contre la carcasse d’un navire)

 

Quand il revint à sa terre natale, il constata qu’il avait perdu sa meilleure amie. (bruit de surprise)

Cela l’a rendu triste, désespéré, nostalgique. (bruit des pleures) Il ne comprenait pas pourquoi elle avait disparue. Il n’acceptait pas que cela puisse être vrai.

 

Alors, pour exprimer sa peine, il prit sa guitare portugaise. Ainsi, accompagné de son frère qui jouait de la guitare classique, il chanta ce qu’il avait dans son cœur.

 

On écoute?

Avez-vous reconnu les instruments? Les aviez-vous entendu avant? Comment s’appellent-ils? (Dire les noms d’instruments: guitare portugaise, guitare classique, guitare basse, voix)

 

Sentir le rythme

 

Mettons-nous debout pour écouter un autre air de Fado. Nous allons nous balancer sur le tempo de cette musique.

Sentez-vous la variation de tempo? Parfois ça va plus vite, et parfois c’est plus lent. 

Tout en vous balançant, vous allez lever la main quand vous entendrez que ça devient plus lent (pour les enfants de plus de 5 ans).

 

Dans cette chanson, le tempo varie comme le rythme des vagues qui s’abattent sur un bateau. Parfois le rythme s’accélère car le vent devient plus fort, parfois le rythme ralentit, car les vagues sont plus calme.

Ensuite, nous allons taper chaque temps avec les mains (en même temps que moi pour les 3 ans, seuls à partir de 4 ans).

 

Maintenant nous allons taper ce que fait la guitare rythmique. Quelle figure rythmique fait la guitare? (Question pour enfants à partir de 5 – 6 ans)

 

On se rassoie?

 

Les émotions senties dans le Fado

 

Que sentez-vous quand vous entendez cette musique? Vous trouvez que c’est une musique joyeuse/ colérique/ elle fait peur/ triste?

 

Quels sont les moments où vous ressentez de la tristesse? (Noter tout ce qu’ils vous disent)

Si, nous aussi, nous chantions un fado sur les sujets que vous venez de me dire?

 

Sortez les instruments. Jouez comme si vous étiez tristes.

 

Énumérer tout ce qui rend triste pour les aider à se mettre dans ce ressenti. 

Ensuite, chacun va chanter un mot triste comme il veut, accompagné des instruments.

 

Finir avec une note joyeuse?

 

Même si le Fado est une musique triste et mélancolique, nous n’allons pas rester avec ces sentiments.

Demandez aux enfants ce qui les rends plus heureux, ce qui les soulage quand ils sont tristes. Essayez de trouver 5 ou 7 mots.

 

En utilisant les premières 5 notes, ou toutes les notes de la gamme de Do, chaque enfant va chanter sur une note le mot joyeux. Exemple: doudou en Do, câlin en Ré, etc.

 

Chanson de « au revoir », et fin de séance!

 

J’espère que cet atelier autour du fado vous a donné de bonnes idées. Qu’ajouteriez-vous? Qu’enlèveriez-vous? Donnez-moi vos avis en commentaires! Et n’hésitez pas à partager vos expériences en faisant ces exercices avec les enfants.

 

Si vous voulez plus d’articles pour travailler la tristesse en musique, vous pouvez lire celui-ci.

 

Du bonheur, de la sagesse, et du rythme Fado.