La rentrée: un triolet qui vous détendra tout de suite.

Qui redoutait cette rentrée? 😱😊🤩

 

Covid-19, nouvelles dispositions de sécurité, les petits qui, pour certains , ça faisait 6 mois qui n’ont pas école, les autres qui ne se rappellent pas du bal masqué, mais bon, vu que maintenant on est dans un bal masqué géant, ça ne change pas grand chose…

 

Tout n’était pas gagné pour cette rentrée scolaire.

 

Les dispositifs de sécurité sont tombés quelques jours avant la rentrée. Du coup la communication entre les écoles et les parents a du se faire très rapidement.

 

Rentrées décalées, pour ceux qui ont deux enfants ça pouvait aider… ou pas…

 

Ceux qui avaient la goutte sur le front étaient les parents des Petites Sections et des CP…  Car, malgré le décalage de leur rentrée, faisant que les parents puissent se dédier à leur bout de choux, la nouveauté ça s’appréhende toujours…

 

Mon Dieu, mon Dieu, qu’est-ce qui va se passer!!!

 

Vont-ils pleurer? Faire une crise?

 

Papaaaaaa!!!!

Mamaaaaaan!!!

 

Cela va être le déluge de larmes incontrôlables et ce sera la pire de séparations du monde?

 

Et bien… pour ce que j’ai vu… pas du tout.

 

Mais alors PAS  

DU

TOUT.

 

Limite les parents étaient plus stressés que les gamins…

Et pourtant…

Musique relax de ce matin:

Fait ce que je dis pas ce que je fais

 

Les enfants nous disent bien qu’ils n’ont pas envie d’aller à l’école. Enfin, des jours, puis, après ils se font à l’idée, et ils ont hâte de que ça commence.

Ils veulent savoir comment c’est!

Depuis le temps qu’on leur en parle…

C’est l’heure d’expérimenter!!

 

Et, je ne sais pas comment ça s’est passé dans les autres écoles, vous me raconterez, mais, dans celle de mes enfants, ils ont décalés les entrées par classe et par niveau. Du coup, tout était plus léger… 

Les pleurs des quelques enfants ne duraient pas longtemps, car les parents n’avaient pas le droit d’entrer, et une fois la séparation faite, c’était bon…

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Chanter les émotions 1/3

 

Bref, j’ai vu plus de larmes sortir des yeux des mamans, que des larmes d’enfant…

 

Surtout en CP…

 

Alors pour les CP rien de plus facile. Les parents se sont fait éjecter à une vitesse et avec si peu de compassion… Des papas qui étaient super contents, ils criaient de joie à la sortie de l’école, les mamans étaient en pleur: “je veux voir la classe de mon enfaaaaaant!!! je ne veux pas le laisser dans un endroit inconnuuuuu!!!”

 

Ok, si, il y a eu quelques enfants qui ont pleuré… quelques secondes… histoire de rassurer la mère 😂 (tu vois, si je pleure, t’inquiète!! je suis encore ton bébé chéri!!)

 

J’entendais déjà les enfants nous dire ce qu’on leur disait en PS: mais voyons, tu es grand maintenant, ne pleure pas, fait pas le bébé quand même.

 

Einh? 

 

Quand même…

Rentrer en musique calme

 

Pas besoin de stresser cette année. Déjà je vous en parlais l’année dernière dans cet article, et si vous avez été bon élève et suivi mes conseils, cette fois-ci ça s’est super bien passé pour vous. 

 

N’est-ce pas?

 

Ah bon? Vous n’aviez pas vu l’article?

 

Ok… 

 

Rien que pour vous, voici 3 suggestions pour gérer la tristesse et la rentrée en musique.

 

1- Commencer la journée avec une musique détendue

 

Comme je vous l’ai dit au début de l’article, moi ce que j’ai mis pour commencer notre journée a été Miles Davis. Et ça a très bien marché.

Il a détendu dès le départ toute possibilité de tension.

 

Certes mon petit était triste, il ne voulait pas retourner à l’école… pourquoi faire? Il est si bien avec nous…

Mais la pilule est passé.

 

Sous le rythme cool du cool jazz on s’est glissé entre note et note pour préparer le petit déjeuner, discuter s’il fallait ou pas s’habiller chaudement (enfin, discuter… pas vraiment), et préparer le grand départ vers l’école.

Ce n’est pas pareil qu’avec le son des infos derrière, qui nous racontent à quel point c’est la fin du monde là dehors, ou les préoccupations de la journée dans la tête…

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Le trou noir et la musique

 

2- Chanter plutôt que crier

 

Celle-ci est une formule dont je vous ai déjà parlé plusieurs fois, mais franchement ça calme. Surtout celui qui s’énerve. 

Elle relativise la situation qui nous énerve, et puis parfois ça peut finir en rires. Et une rentrée scolaire avec des rires, c’est une rentrée scolaire complètement réussi!!

 

3- Pre-voir des moments de liberté pour tout le monde

 

Certes, celui-ci n’est pas un conseil musical. Mais il est tout de même important…

Quand on commence une routine, qui nous demande de respecter des horaires, apprendre de nouvelles règles, suivre constamment des consignes, ça fatigue.

 

Surtout la tête.

 

Alors prévoir des moments où l’on fait ce que l’on veut dans la journée est aussi important pour les enfants que pour les adultes.

Cela peut se présenter sous plusieurs aspects:

 

🎶 Danser de manière libre sur une musique aléatoire

🎶 Jouer librement, sans règles, sans rien

🎶 Juste courir

🎶 Prendre les instruments, et juste jouer et chanter

 

Pas de consignes, pas de jugements. 

On fait, juste.

 

C’est ça la liberté…

 

Et maintenant?

 

Bah, maintenant il reste la rentrée des activités périscolaires…

Dont l’éveil musical!

 

D’ailleurs, vous pouvez voir la vidéo que j’ai fait à ce sujet: 5 choses à savoir avant d’inscrire votre enfant à l’éveil musical

 

Sinon, pour les professionnels de la petite enfance, j’ai préparé un programme de Masterclass annuels, où vous aurez un exemple de séance complète avec des jeux et exercices pour bébés de 0 à 4 ans, et de la théorie pédagogique et musicale pour mettre en place des ateliers musicaux dans votre structure ou domicile.

 

Pour avoir plus d’informations, cliquez sur le bouton ci-dessous: 

 

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 4 Septembre, donc, faites vite!! 

 

D’ici là, je vous souhaite une rentrée scolaire zen et musicale.

 

Du bonheur, de la sagesse et des rythmes péruviens.

Partagez l'article