fbpx

Bonnes résolutions: l’astuce musicale pour les appliquer facilement

85% des Français ne tiennent pas leur bonnes résolutions de l’année. Ils ne les appliquent pas. Les engagements sont, tout simplement, oubliés.

 

A ce moment là vous, qui n’êtes pas français.e, me dites: “Ok,  mais moi je ne suis pas de cette nationalité là. Est-ce que j’ai plus de chances d’atteindre mes objectifs de début d’année?”

Et moi, après un petit rire jaune, je vous réponds: “non, les statistiques sont fermes. La non tenue des bonnes résolutions est quasi inhérente à l’être humain.”

 

Et boum! La dépression arrive. Comme ça. Sans prévenir.

 

Bon, allons, allons. Coupez cette musique maintenant.

 

Si vous êtes venu.e lire cet article, c’est parce que vous voulez avoir une super méga bonne astuce pour tenir vos bonnes résolutions, pas pour déprimer. 

 

D’ailleurs, si j’écris cet article, c’est pour participer à l’évènement “Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions” du blog Devenez meilleur. J’apprécie beaucoup ce blog, et mon article préféré est celui-ci. Mais attention, ne lisez pas simplement l’article, pratiquez-le.

 

Alors, sans tarder, voici l’article qui vous redonnera de l’espoir!

 

Pourquoi une astuce musicale m’aidera à tenir bon?

 

Pour répondre à cette question nous allons tout d’abord faire un voyage au cerveau.

 

Cet organe, on peut le décomposer de plusieurs façons, il n’y a pas une manière plus correcte de le diviser que d’autres, on le fait tout simplement pour mieux comprendre la partie la plus curieuse de notre corps humain.

 

Moi, je vais vous présenter trois parties: le cerveau reptilien, le système limbique et le cortex cérébral.

 

Cerveau reptilien

 

Commençons, donc, notre voyage!

 

Le mieux c’est d’entrer par la partie la plus basse du cerveau: le cerveau reptilien.

 

Il représente le 5% du cerveau et pourtant, il est tellement responsable de pas mal de nos actes.

 

D’abord, il est le grand récepteur d’informations auditives, kinesthésiques et gustatives. Il filtre, puis, il envoi les infos la haut. C’est à dire que s’il trouve une donné pas importante à son sens et bah, il ne la remonte pas. 

 

Exemple: vous êtes en train de faire un jeu avec votre enfant, vous êtes très concentré.e. A ce moment là votre conjoint vous parle. Mais malheur, votre cerveau reptilien décide que ce qu’il dit ne sert pas à faire l’activité que vous êtes en train de faire. Alors, il  ne remonte pas l’info. Et votre conjoint est furieux… Heureusement vous savez déjà quoi lui répondre: “ce n’est pas ma faute, c’est la faute de mon reptilien!” 

 

Il est le responsable également de nous mettre en mode SURVIE ou en mode NORMAL avec le sympathique et le parasympathique. 

 

Enfin, il s’occupe de tous les comportements automatiques: respiration, fréquence cardiaque, distribution énergétique, recherche du plaisir, reproduction, défense, etc.

 

Voyez? Petit, mais costaud!

 

Système limbique

 

Ensuite, on remonte un peu et on se retrouve dans le système limbique. 

 

Dans cette partie, on retrouve également un centre de tri, comme chez le reptilien, mais, cette fois-ci, pour réguler les émotions et la mémoire.

 

Il est le responsable de qu’on soit des êtres sociales et il permet également de réguler la température corporelle.

 

Cortex cérébral

 

Enfin, on fini par la partie la plus haute et la plus importante. Celle qui est en constante évolution: le cortex cérébral.

 

Celui-ci se charge de la raison, l’imagination, la planification, le jugement, les décisions, la conscience, etc.

 

Il fonctionne correctement que si le parasympathique est activé. Si le sympathique gouverne, tout le corps se met en mode ALERTE ROUGE, du coup, le cortex cérébral n’a pas le 100% de ses capacités.

D’où que les neurosciences n’arrêtent pas de répéter aux adultes: l’enfant apprend par le jeu, non pas sous la contrainte. Si l’enfant se sent menacé, le sympathique s’active et là… plus d’apprentissage mais, de SURVIE!

 

Et la musique dans tout ça?

 

La musique est partout voyons!

 

Ce qui est merveilleux de la musique est qu’elle a un pouvoir relaxant très important.

En effet, si vous écoutez une musique calme et relaxante, celle-ci va activer le parasympathique et le corps et votre cortex vont retrouver leurs fonctions normales. Ceci veux dire: capacité à apprendre, capacité à prendre des décisions et agir en conséquence!

 

Mais, c’est merveilleux!

On va pouvoir agir en conséquence de nos décisions!

 

C’est exactement ce qu’on veut réaliser avec nos résolutions.

 

Appliquer les bonnes résolutions

 

Ah bon?

 

Vous n’avez pas compris?

 

D’accord, c’est normal. J’ai sauté un pas… trop prise par l’enthousiasme.

 

Pour comprendre le système il faut déjà comprendre ce que ça implique une résolution, qu’elle soit bonne ou mauvaise, d’ailleurs. Bah oui, quoi, pourquoi ne pas faire des mauvaises résolutions? Je trouve ça réducteur quand même…

 

Bref, revenons à nos croches.

 

Quand on fait une liste de “bonnes” résolutions on mobilise le…

 

CORTEX CEREBRAL!

 

Oui! Bravo! Vous avez suivi! C’est génial!

 

Jusque là tout va bien, nous sommes conscients de choses qui ne vont pas et qu’on veut changer, donc on les liste et basta.

 

Sauf que, en général, si on ne se comporte pas  comme on le devrait c’est pour quelque chose.

 

Oui, là encore, c’est notre reptilien qui est en train de filtrer les choses de manière qu’il ne devrait pas.

 

Mince alors! 

 

Du coup, notre liste, réalisé en pleine conscience avec notre cortex cérébral est en complète et merveilleuse contradiction avec notre tout petit mais costaud cerveau reptilien.

 

Et là mes amis, c’est le court circuit assuré. 🤯

 

Vous comprenez, maintenant, pourquoi c’est difficile pour un être humain d’appliquer ses bonnes résolutions de fin d’année?

 

Mais heureusement, il y a LA MUSIQUE!

L’astuce musicale pour appliquer des bonnes résolutions

 

Vous êtes toujours avec moi? Car maintenant, ce serait le moment de vous réveiller: je vais vous dévoiler mon astuce!

 

Youhou! Celebrate mate!

 

Je vais vous guider pas à pas, mais, avant de commencer, il faut savoir une chose: ne prévoyez pas une longue liste de résolutions.

 

Il faut y aller pas à pas. Se mettre la pression pour devenir parfait du jour au lendemain ça ne marchera pas, même en musique. 😅

 

Donc le tout premier pas est de choisir une chose de votre liste.

Quelle est cette chose? Une activité régulière? Un changement d’habitude? Une action fixe?

 

Dans tous les cas, vous allez pouvoir appliquer la méthode, juste le temps d’automatisation sera différent.

 

Par exemple, si c’est une action isolé et fixe, il faudra juste utiliser la méthode une fois, faire la résolution et c’est bon, c’est coché.

 

Si c’est une habitude à changer ou une activité à faire régulièrement, cela prendra minimum 21 jours, car c’est le temps qu’il faut pour automatiser une nouvelle habitude.

 

C’est parti!

 

1- Nous allons mettre votre cerveau reptilien en mode parasympathique. Pour faire quelque chose qu’il croit que ça le met en danger (même si en vérité ça ne le met pas en danger), il faut absolument chercher la détente. Comme je vous le disais plus tôt, la musique est un excellent outil de relaxation et de motivation. 

Donc, le premier pas est de mettre une musique qui vous fasse sentir bien, en sécurité, qui vous rappelle des moments de joie intense.

 

2-  Faire la première action qui vous permette de réaliser votre résolution. Si c’est arrêter de fumer, jetez ou donnez tous vos paquets. Si c’est faire du sport, prenez une vidéo de gym YouTube et faites. Si c’est faire des activités musicales avec vos petits, prenez l’activité gratuite du solstice d’hiver, lisez là, et préparez tout le matériel nécessaire pour la commencer.

 

3- Associez le souvenir d’euphorie et de bonheur pour avoir commencé à réaliser votre bonne résolution à la musique. Ne vous inquiétez pas, cet étape elle se fait plus ou moins toute seule.

4- Faites appel au maximum votre volonté et motivation. Mais en la sachant très précieuse et réduite, quand vous n’en aurez aucune, remettez la musique que vous avez choisi pour retrouver ce sentiment d’euphorie, de détente et de sécurité, pour recommencer à nouveau la résolution.

 

Cela a l’air simple? Ou difficile?

 

Je n’arriverai jamais…

 

Si vous n’essayez pas, cette phrase est vraie.

Tout est dans le mindset. 

 

L’astuce que je vous donne et pour faciliter la tâche à votre cerveau. Lui donner le bon mindset.

 

Mais il faut l’aider avec la constance.

21 jours pour les uns, 30 pour les autres. Après ça deviendra vraiment plus facile.

 

Je vous l’assure.

 

J’ai arrêté de fumer, je fais de l’exercice 4 fois par semaine (alors que le sport et moi, nous faisions deux), je suis devenue végétarienne.

 

Si j’ai réussi, ce n’est pas parce que je suis trop forte. C’est parce que je me suis donné les moyens.

 

Et quand j’ai un petit coup de mou, je prends mon ukulélé et je chante. Cela fait du bien à mon cœur et tout de suite passer à l’action deviens beaucoup plus facile.

 

Dites-moi en commentaires: quelle est votre résolution 2022?

 

Que la musique soit avec vous!

erreurs ateliers musicaux

Rentrée 2021: nouveau départ musical de Petit Doremi

L’été se finit et les vacances aussi. Pour le meilleur ou le pire, ceci est un fait.

 

Car tout a une fin. Ceci est indéniable et incontournable. Cela peut paraître fataliste, mais en vérité, c’est aussi très positif! Cette impermanence nous invite constamment à vivre le présent, se réinventer et se réfugier dans de véritables valeurs.

 

Alors, parlons de rentrée: la fin et le début d’une période annuelle anodine, car périodique, mais aussi importante et pour cela stressante.

 

Je vous avoue que pour moi, l’été et la période des vacances a été pour moi riche en réflexion. Moi aussi j’ai fait une pause, j’ai respiré et pris du recul par rapport au projet Petit Doremi.

 

Revenir aux questions basiques comme: 

 

  • ce projet a-t-il une viabilité économique? ça intéresse quelqu’un? ça peut aider quelqu’un? qui?
  • est-ce vraiment ça que je veux faire?

 

Car depuis le début je confronte une série de problématiques: 

 

  • le manque de convocation

 

qui me produit rapidement un manque de motivation.

 

Évidemment, personne n’a envie de faire des choses qui n’intéressent personne. J’ai envie d’aider, d’apporter de la valeur à la communauté. 

Cela, dans le monde entrepreneurial est très important, bien sûr! 

Si on produit quelque chose qui n’a pas d’intérêt, il n’y a pas de ventes, par conséquent, l’entrepreneur meurt de faim.

Devinez où je me situe en ce moment? 😁

 

Bon, je ne meurs pas de faim, quand même, j’ai la chance d’être bien entourée… Toutefois… je suis très loin d’être autonome financièrement.

 

D’où ma remise en question…

 

Musique lento: le bilan

 

Car en deux ans et demie d’activité: 

  • j’ai écrit plus de 130 articles
  • 446 publications sur Instagram (j’ai commencé à y être active depuis 18 mois)
  • 50 vidéos YouTube
  • deux formations: une pour mettre en place des ateliers de musique pour bébé, une autre pour animer des ateliers d’éveil musical pour enfants jusqu’à 7 ans, ont été achevées et lancées
  • un cahier d’activités musicales pour bébé a été lancé
  • 900 personnes se sont inscrites dans la newsletter et ont téléchargé l’aventure de Petit Doremi dans le parc d’attraction
  • 444 followers sur Facebook et 397 personnes aiment la page Petit Doremi

 

Ces chiffres, humbles pour les uns, pas mal pour les autres, m’ont permis d’avoir 4 personnes qui ont suivi mes formations, une qui l’a acheté mais pas suivi et 11 personnes qui ont acheté le cahier d’activités musicales pour bébé.

 

Je vous laisse en tirer vos propres conclusions…

 

Les miennes, au mois de Juin ont été les suivantes:

 

  • ce que je fais actuellement n’est pas intéressant
  • je ne sais pas bien communiquer
  • ma stratégie cloche 
  • j’en ai assez…
  • il faut absolument que je trouve du travail



Rien de réjouissant… 

 

Oui, j’avoue, je me décourage facilement…

 

Mais, puisqu’on est dans la totale transparence, quand je compare mes résultats avec d’autres blogueurs entrepreneurs comme moi, je déprime totalement.

 

Des collègues qu’au bout du deuxième lancement de leur produit étaient à 100.000 € de CA annuelle, d’autres qu’au bout de 4 mois d’existence étaient à plus de 1500 abonnés, etc.

Avec des chiffres comme ça, vous pouvez comprendre mon désarroi et ma remise en question.

 

Suis-je en train de faire quelque chose de travers ou c’est simplement que mon sujet n’est pas viable?

 

J’ai pris tout l’été pour répondre à cette question: sans culpabilité. Car, pour bien mener ses projets, il faut savoir prendre le temps de réfléchir, se renouveler et rebondir.

 

La rentrée: musique moderato



La toute première chose que j’ai faite c’est de me rendre à l’évidence: j’adore étudier et m’améliorer pour donner le maximum d’outils dans mes formations, mais les vendre, je n’aime pas du tout.

 

Ensuite, je me rends compte que j’ai pas mal abandonné mes passions d’origine: le spectacle, la composition et la création.

 

Aussi je me suis laissée embarquer par le gouffre que peuvent être les réseaux sociaux: les abandonner pendant deux mois a été comme une libération.

 

Enfin, il me manque un véritable sens dans mon projet, une véritable direction qui me soit chère du plus profond de mes tripes.

 

Petit à petit, je commence à entre apercevoir les directions que je vais prendre pour résoudre ces problématiques. Avec le repos vient l’espace mental, la relaxation, deux choses qui sont indispensables pour trouver réponse à nos problèmes.

 

Je re-découvre avec un sourire les envies que j’ai pour cette nouvelle rentrée:

 

  • créer un spectacle musicale intéractif pour enfants en français et en espagnol, en demandant collaboration à des collègues latinoaméricains francophones
  • continuer sur la lancé des cahiers musicaux (avec des collaborations aussi, car l’union fait la force!)
  • déléguer des aspects administratifs, de marketing et de vente de mes formations
  • fini le travail solitaire, bonjour les rencontres
  • changer ma manière de communiquer: plus zen, moins de pression

 

Conclusion: musique molto allegro

 

Petit Doremi ne part pas tout de suite.

Même s’il est toujours en période de réflexion et d’ajustement, il va revenir très vite avec de nouvelles propositions.

Soyez attentifs, car à partir de maintenant je vais vous partager l’évolution des différents projets. Les avancés, les reculs, les succès et les ratés.

La totale transparence sera au rendez-vous.

 

En espérant que cela vous plaise… car les principaux acteurs dans ce projet ce sont vous et vos enfants.

 

Que pensez-vous de cet article? Quelles impressions vous laisse-t-il? Quels projets vous donnent envie? Partagez en commentaires!



2 vidéos d’activités musicales pour un bébé épanoui

La meilleure manière pour bébé d’apprendre est la motricité libre.

 

Mais rien ne vous empêche d’accompagner son développement avec la musique!

C’est prouvé par les neurosciences que les êtres humains apprennent mieux dans une ambiance calme et relaxé et la musique est un outils très puissant pour ça!

 

Alors, voici deux propositions à faire avec bébé:

Voici une comptine que vous pourrez lui chanter et faire à côté de lui. Si jamais vous avez plusieurs bébés à votre charge, vous pouvez les mettre en face de vous par terre, vous vous couchez par terre tête face à la leur.

 

Ce qui est bien de cette comptine, c’est que vous pourrez la faire aussi en cas d’accueil multi-âge!  Tous les enfants aiment tourner sur eux et avec les adultes c’est encore plus rigolo!!

 

Avec les instruments

En espérant que ces idées vous soient utiles, n’hésitez pas à me dire vos  opinions en commentaires!

 

Je vous souhaite le bonheur, la sagesse et des rythmes en sept temps.

atelier d'éveil musical

Défi: comment créer des ateliers d’éveil musical pour bébés

Vous voulez instaurer des ateliers d’éveil musical chez vous ou dans votre structure mais vous ne savez pas comment vous y prendre?

 

Vous n’avez pas eu de formation et du coup vous manquez de confiance pour vous lancer.

Les compétences, le budget vous font défaut.

L’espace est limité, vous trouvez qu’il faut avoir un lieu plus conforme pour vous y mettre.

 

 

Toutes ces contraintes vous empêchent de créer des ateliers musicaux pour les bébés et vous aimeriez remédier à ce problème.

 

Bonne nouvelle!!

 

Petit Doremi et Virtuosi Kids ce sont rassemblés pour vous concocter une Semaine de la Petite Enfance musicale!

 

Qui sommes nous?

 

Je vais d’abord présenter mon hôte: Virtuosi Kids.

 

Yvette et Ricardo sont des musiciens clarinettistes professionnels originaires de Vénézuela qui ont fondé Virtuosi Kids. 

 

Passionnés d’enfants et de musique ils ont voulu entreprendre le gros projet de rendre la musique accessible à tous les enfants.

 

Pour cela ils ont créé des coffrets mensuels où vous trouvez un instrument, une activité musicale par semaine (5 activités en total) racontés en histoires. Le tout accompagné par leur mascotte.

 

Comme vous le voyez, Virtuosi Kids partage la même envie de partager la musique aux enfants d’une manière active et accessible à tous que Petit Doremi.

 

Vous ne connaissez pas Petit Doremi?

 

Eirene Paz, fondatrice de ce projet, est musicienne chanteuse d’origine Uruguayen (encore une latine!).

 

Professeur de chant, d’éveil musical, entre autres, elle a décidé de commencer le blog Petit Doremi pour y mettre des articles qui accompagnent professionnels de l’enfance et parents motivés pour mettre en place des ateliers d’éveil musical.

 

Elle a créé deux grosses formations: une générale et très complète pour apprendre à mettre en place des ateliers d’éveil musical pour enfants de 0 à 7 ans, OAM, et une autre plus spécifique de la petite enfance qui consiste en 12 Masterclass sur comment mettre en place des ateliers d’éveil pour bébés de 0 à 4 ans. Ainsi qu’un programme court d’activités musicales pour bébés de 0 à 4 ans, AMB.

 

Créer des ateliers d’éveil musical: comment ça marche?

 

Pendant la Semaine de la Petite Enfance, nous allons partager du contenu très important pour mettre en place de l’éveil musical chez-vous ou dans votre structure.

 

Le défi commencera le 22 Mars et se finira le 26 Mars, et il sera complètement GRATUIT!!

 

Pour vous y inscrire dès maintenant, cliquez ICI.

 

Tout le défi se déroulera à l’intérieur d’un groupe privé sur Facebook où vous pourrez assister aux lives qui seront enregistrés.

 

Chaque jour, cinq en total, je ferai un live à 14 heures (horaire à confirmer) avec du matériel à travailler chaque jour, pour qu’à la fin du défi vous puissiez partager un atelier d’éveil musical avec les bébés, les parents et les professionnels de la petite enfance.

 

Vous trouverez le programme du défi à l’intérieur du groupe. 

Alors ne tardez plus! 

Je m’inscrit maintenant.

 

J’ai peur. C’est vraiment pour moi?

 

Ce défi est pour vous si vous:

 

  • êtes parents d’un ou des bébés de 0 à 4 ans
  • êtes professionnel de la petite enfance
  • travaillez avec les bébés et vous voulez utiliser la musique dans le cadre de votre discipline
  • voulez passer un moment privilégié avec vos petits
  • désirez initier vos bébés à la musique
  • trouvez que la musique est indispensable dans l’éducation des enfants

Si vous avez répondu oui à une ou plusieurs de ces points, inscrivez-vous!

 

On se voit à l’intérieur?

 

Je vous souhaite du bonheur, de la sagesse et des rythmes de candombe.